Accueil

Essonne : les gendarmes mettent fin à plusieurs rassemblements festifs

Auteur : Groupement de gendarmerie de l'Essonne - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Ce week-end, les gendarmes des compagnies de Palaiseau et d’Étampes ont dû verbaliser plus d’une centaine de personnes pour non-respect du couvre-feu et participation à des rassemblements interdits. L’installation d’une rave-party a d’ailleurs été interrompue sur la commune Cerny.

Alors qu’un couvre-feu est établi de 19 heures à 6 heures du matin, et que les rassemblements de plus de six personnes sont interdits dans l’espace public, les gendarmes de l’Essonne sont intervenus plusieurs fois dans la nuit du 17 au 18 avril afin de mettre fin à des soirées.

Ainsi, à Cheptainville, une vingtaine de véhicules sont signalés sur un parking. Alors qu’une quinzaine de gendarmes de la compagnie de Palaiseau se transportent sur les lieux, les individus prennent la fuite et se cachent dans les bois. Certains seront appréhendés et verbalisés pour non-respect du couvre-feu et participation à des rassemblements interdits. Une enquête judiciaire permettra d’identifier les autres participants.

À Cerny, l’intervention de trente gendarmes de la compagnie d’Étampes aura été nécessaire pour interrompre l’installation d’une rave-party entre le Hameau Orgemont et le lieu-dit Boinvau-le-Grand. Une centaine de participants ont été verbalisés pour les mêmes infractions. Une enquête a été ouverte pour identifier les organisateurs. Des groupes électrogènes, 12 barres de lumière, 7 jerricans d'essence, des platines et un mur de son de 12 enceintes ont été saisis.