Attention arnaque : dans le Puy-de-Dôme, de faux gendarmes prétendent récolter des fonds au profit des victimes de Saint-Just

Auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

La gendarmerie du Puy-de-Dôme met en garde ses concitoyens contre une arnaque à la fausse cagnotte sévissant à Ambert et aux environs. Une seule cagnotte est ouverte sur le site de la fondation Maison de la Gendarmerie et aucun gendarme ne fait de démarchage à domicile pour solliciter un don.

Mardi 22 décembre, dans la soirée, trois gendarmes de la compagnie d'Ambert, dans le Puy-de-Dôme, sont décédés en service, alors qu'ils intervenaient sur une situation de violences intra-familiales. Un quatrième militaire était blessé par balle.

Ce drame a suscité un profond émoi au sein de l’Institution et de toute la Nation ainsi qu’un impressionnant élan de générosité au profit des familles des victimes… Malheureusement les drames attirent aussi les escrocs, qui tentent d’en profiter pour soutirer de l’argent aux personnes bienveillantes, et celui-ci, qui a durement frappé la gendarmerie, ne fait pas exception.

Ainsi, sur sa page Facebook, la gendarmerie du Puy-de-Dôme met en garde ses concitoyens contre une arnaque à la fausse cagnotte sévissant à Ambert et aux environs, où de faux gendarmes démarchent les habitants, prétendant récolter des fonds en hommage aux victimes de Saint-Just.

Pour rappel, une seule cagnotte est ouverte sur le site de la fondation Maison de la Gendarmerie et aucun gendarme ne passera à votre domicile pour solliciter un don.

En cas de doute, appelez le 17 ou demandez à voir la carte professionnelle de vos interlocuteurs.