Gard : deux ans de prison ferme pour le chauffard qui avait renversé un gendarme

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Le 14 septembre dernier, à la Grand-Combe (30), un trentenaire blessait un motard de la gendarmerie, le renversant dans sa fuite après avoir volé une voiture. Il a été jugé par le tribunal judiciaire d’Alès, ce jeudi 29 octobre, et condamné à deux ans de prison ferme.

En septembre dernier, ce trentenaire avait accumulé les infractions en à peine trois jours ! Après avoir volé un véhicule 48 heures auparavant, il n’avait pas hésité une fois au volant à renverser et blesser un gendarme motocycliste qui tentait de l’arrêter.

Réussissant ainsi à prendre la fuite dans la matinée du 14 septembre, un important dispositif avait été engagé pour le retrouver. Entre 60 et 80 militaires issus de la compagnie d’Alès, de l’escadron départemental de la sécurité routière et de l’équipe cynophile de Nîmes avaient été mobilisés, appuyés par l’hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie de Montpellier. Cette course poursuite avait pris fin dans la soirée puisque les militaires avaient fini par l’interpeller à Saint-Ambroix (30).

Ce jeudi 29 octobre, l’individu comparaissait devant le tribunal judiciaire d’Alès. Déjà connu de la justice, il a été condamné à trois ans de prison dont deux avec sursis. Les magistrats ont également révoqué le sursis dont il avait écopé d’une précédente peine. Il passera donc deux ans derrière les barreaux.