Accueil

Gendarmerie mobile : de nouveaux véhicules remplaceront les Iribus à compter de 2022

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Tous droits réservés

Outre le remplacement des Véhicules de commandement et de transmission (VCT) et du parc de Véhicules blindés à roues de la gendarmerie (VBRG), la gendarmerie mobile va renouveler, en 2022, plus du tiers de son parc de véhicules de maintien de l’ordre.

La doctrine d’emploi au Maintien de l’ordre (M.O.) a évolué afin de s’adapter aux nouvelles formes de contestation. Parallèlement, il a été décidé d’acquérir de nouveaux moyens de mobilité au profit de la Gendarmerie mobile (G.M.) en remplacement des actuels Irisbus, dont la moyenne d’âge s’établit à 16 ans.

Ainsi, en 2022, 40 escadrons de G.M. verront leurs moyens mobiles renouvelés. Chacun sera doté de trois Véhicules de mobilité équipe (VME) et de six Véhicules de mobilité groupe (VMG), plus confortables et mieux équipés, représentant au total 140 VME et 240 VMG.

Les VME (plate-forme IVECO Daily d’une PTAC de 5,5 T, transformée par Gruau) équiperont les pelotons d’intervention, à raison de trois par peloton. Chaque véhicule permettra de transporter et de projeter six militaires et leur équipement complet. Commandés avant la fin de l’année 2021, les VME devraient être livrés au cours du 3e trimestre 2022.

Selon le résultat du marché public passé, le choix du VMG sera connu en début d’année 2022. Chaque VMG pourra transporter neuf militaires et leur matériel. Les premières livraisons pourraient commencer avant la fin de l’année 2022.

Avec le remplacement des Véhicules de commandement et de transmission (VCT), dont 40 ont été livrés en 2021 sur une cible de 128, c’est l’intégralité des moyens mobiles de la G.M. qui est appelée à être renouvelée dans les prochaines années.