Gironde : l'agresseur du maire de Saint-Philippe-d’Aiguille condamné

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Activement recherché depuis le 4 août, l'auteur de l'agression sur Philippe Becheau, maire de Saint-Philippe-d’Aiguille, a été condamné à 12 mois de prison dont six fermes.

Le 4 août dernier, dans la soirée, Philippe Becheau, le maire de Saint-Philippe-d’Aiguille, petite commune de 418 habitants dans le Libournais, en Gironde, est alerté par des administrés du bruit généré par une partie de pétanque, sur la place du village. Aux environs de 22h30, il se rend sur la place afin d’inviter les joueurs à faire moins de bruit. Il est alors victime de violences de la part d’un individu alcoolisé.

Alertés, les gendarmes de la compagnie de Libourne se transportent immédiatement sur les lieux. Le commandant de compagnie confie la direction de l'enquête à la Brigade des recherches (B.R) qui reçoit l'appui des techniciens en identification criminelle du groupement de la Gironde, et des enquêteurs de la Section de recherches (S.R.) de Bordeaux.

Toutes les personnes présentes interrogées

Les constatations opérées le soir même  sur la scène d'infraction et l'enquête de voisinage menée concomitamment permettent de réunir des éléments dont l'exploitation amènera à l'identification de plusieurs témoins.

L'exploitation des traces et indices recueillis par la cellule d'identification criminelle et les nombreux témoignages vont permettre, dans le temps de la flagrance, d'identifier la totalité des personnes présentes sur les lieux au moment des faits. Toutes seront entendues.

Le 12 août dans la soirée, l’auteur présumé, un homme de 26 ans, est placé en garde à vue.  Présenté au magistrat de Libourne le 14 août au matin, il est jugé en comparution immédiate le même jour, et condamné à 12 mois d'emprisonnement dont 6 mois fermes, sans mandat de dépôt.