Haute-Vienne : une maman arrivée sous bonne escorte à la maternité

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

À l’occasion d’un contrôle routier, les gendarmes de la Brigade motorisée de Rochechouart ont arrêté un véhicule en excès de vitesse, avant de s’apercevoir que la passagère était en train d’accoucher. Les militaires l’ont alors escorté jusqu’à la maternité !

C’est une histoire qui finit bien pour ces jeunes parents et qui devrait rester un bon souvenir à raconter à leur enfant…

Le 23 mai dernier, en plein week-end de l’Ascension, les gendarmes de la Brigade motorisée (B.Mo.) de Rochechouart multiplient les contrôles routiers sur la nationale 21. Dans l’après-midi, ils interceptent une voiture en excès de vitesse. Mais, en abordant le conducteur du véhicule, ils comprennent rapidement pourquoi celui-ci s’avère si pressé : son épouse est en train d’accoucher !

Si certains petits malins pensent que c’est le meilleur subterfuge que l’on puisse trouver en cas de contrôle, cette fois il ne s’agit pas de comédie. Les cris poussés par la jeune femme ne laissent aucun doute sur le fait qu’elle soit déjà dans une phase de travail avancée, avec des contractions rapprochées.

Aussitôt, les gendarmes enfourchent leurs motos et décident d’escorter les futurs parents jusqu’à la clinique des Emailleurs, à Limoges. Cette arrivée en fanfare et dans les meilleurs délais à la maternité permet à la jeune femme d’être prise en charge juste à temps par les soignants. Au bout du compte, ce couple n’écope pas d’une verbalisation mais d’une belle petite fille en pleine santé de 3,4 kilos !