Accueil

Intervention périlleuse des gendarmes corses sur le GR 20

Auteur : Cabcom Corse - publié le
Temps de lecture: ≃0 min.
© PGHM Ajaccio
Le 28 septembre dernier, les militaires du Peloton de gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) d’Ajaccio, renforcés par le Groupe Montagne Gendarmerie (GMG) de Corse se sont rendus au refuge de l'Usciolu, à Cozzano, pour rapatrier le corps d’un randonneur ayant perdu la vie sur le parcours.

En principe, les militaires du PGHM peuvent compter sur l'hélicoptère pour aller secourir rapidement les randonneurs partis s'aventurer là haut. Mais ce mercredi 28 septembre, les mauvaises conditions météorologiques et les fortes rafales de vent ont rendu les moyens aériens inopérants.

Neuf gendarmes montagnards, munis du matériel de secours, ont donc effectué une « caravane terrestre » pour aller chercher le corps d'un quadragénaire dannois qui semble avoir succombé à un malaise sur le GR 20. Après 2 heures de marche et 800 mètres de dénivelé positif, ils sont parvenus à accéder au refuge de l'Usciolu, situé à 1967 mètres d’altitude, et ont poursuivi l'effort encore durant 3 heures le temps de redescendre en portant la civière.
Une intervention éprouvante mais nécessaire dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte par le parquet d’Ajaccio pour déterminer les causes du décès de ce randonneur.