Accueil

J.O. : 11 gendarmes à Tokyo

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

La 32e édition des Jeux Olympiques s’est ouverte aujourd’hui, à Tokyo. 378 Français, dont 54 sportifs militaires, concourant dans 15 disciplines, seront de la partie durant cette quinzaine. Parmi eux, 11 gendarmes. Retrouvez les articles consacrés à ces sportifs en uniforme, issus de l’Armée de Champions.

L’Empereur du Japon a déclaré, ce 23 juillet, ouverts les Jeux Olympiques. Ils se dérouleront jusqu’au 8 août à Tokyo. Cette 32e édition rassemblera plus de 11 000 athlètes, représentant 206 nations, concourant dans 46 disciplines. Parmi les 378 athlètes de la délégation française, 54 sportifs font partie de l’Armée de Champions, dont 11 de la gendarmerie.

Pour rappel, l’Armée de Champions est un regroupement de plus d’une centaine d’athlètes issus de disciplines variées : aviron, boxe, canoë-kayak, cyclisme, escalade, escrime, haltérophilie, judo, lutte, natation, parachutisme, pentathlon moderne, taekwondo, tennis, tir, tir à l’arc, triathlon, voile, ski, biathlon… Ces sportifs sont liés avec les armées par un contrat à durée déterminée de deux à dix ans. Ils touchent 1 362 euros nets par mois et sont logés et nourris en régiment. Basé à Fontainebleau, le CNSD (Centre National des Sports de la Défense) est un laboratoire de champions français en uniforme, une sorte de pendant militaire de l’INSEP (Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance).

Au rang de ces athlètes, on retrouve certains poids lourds du sport français, comme Charlotte Bonnet, Manon Brunet ou encore Clarisse Agbegnenou ; la judoka est d’ailleurs été désignée porte-drapeaux, avec le gymnaste Samir Aït-Saïd. Plus de la moitié des athlètes participant aux J.O. et issus de l’Armée de Champions sont des femmes.   

Lors des J.O. de Rio, les armées avaient grandement contribué au palmarès français, en remportant 29 % des médailles. Cette année, 14,3 % des athlètes composant la délégation française sont des sportifs de haut niveau de la Défense. Parmi ceux issus de la gendarmerie, on retrouve également Marjorie Delassus, Jean Quiquampoix, Fantine Lesaffre et Maxime Pauty.

La première athlète de l’Armée de Champions / gendarmerie à entrer en lice est Lisa Barbelin, en tir à l’arc, dès ce samedi, à partir de 2 h (heure française).