L’armée de Terre déplore le décès de l'artilleur de 1re classe Alexis Battu

Auteur : la rédaction avec Armée de Terre - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Armée de Terre

En mission de garde au palais du gouverneur de Metz, l’artilleur de 1re classe Alexis Battu est décédé des suites de ses blessures, après un tir accidentel, le 24 juin.

Engagé avec son groupe pour la protection du palais du gouverneur militaire de Metz depuis le 18 juin dernier, l’artilleur de 1re classe Alexis Battu, réserviste au 40e régiment d’artillerie de Suippes, se préparait à partir en patrouille, ce mercredi 24 juin, lorsqu’il a été grièvement blessé à la tête par un tir accidentel.

Immédiatement pris en charge par les secours et évacué vers l’hôpital de Nancy, le jeune militaire de 20 ans est décédé des suites de ses blessures.

Engagé au titre de la réserve opérationnelle le 21 octobre 2019, sa motivation et son excellent état d’esprit lui avaient permis d’obtenir de très bons résultats lors de sa formation initiale, relate le communiqué de presse de l’armée de Terre. Réserviste assidu, il avait participé à plusieurs sessions de formation entre février et mars 2020, sur la légitime défense, le secourisme ou l’instruction sur le tir de combat ainsi qu’à un stage d’aguerrissement, où il avait acquis les savoir-faire militaires de base.

« Toujours impliqué dans l’instruction qui lui était dispensée, ses grandes qualités humaines et intellectuelles l’ont fait remarquer de ses chefs. Appliqué et volontaire, notamment lors des challenges sportifs, il était particulièrement apprécié de ses pairs pour sa grande camaraderie », souligne le communiqué.

L’artilleur de 1re classe Alexis Battu était célibataire sans enfant. Il est mort dans l’accomplissement de sa mission.

La gendarmerie nationale s'associe à l'armée de Terre et au 40régiment d’artillerie et présente ses sincères condoléances à la famille du militaire décédé, à ses proches et à tous ses frères d’arme.

Source : Armée de Terre