Accueil

La gendarmerie continue de s’engager pour la cause LGBT+ auprès de l’association FLAG !

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© FLAG!

Le 27 septembre dernier, Johan Cavirot, président de l’association FLAG !, a été reçu par le général de division Jean-Valéry Lettermann, à la tête du Service d'information et de relations publiques des armées gendarmerie (SIRPAG), en présence du général de division Christophe Boyer, adjoint au directeur des personnels militaires de la gendarmerie nationale, et de la capitaine Marie-Ange Detey, référente nationale égalité diversité au sein de l’Institution.

Voici déjà plusieurs années que l’association FLAG ! se mobilise en faveur des personnels LGBT+ des ministères de l’Intérieur et de la Justice et combat tous les comportements haineux à leur égard. Une cause qui tient grandement à cœur à la gendarmerie nationale, particulièrement engagée dans la lutte contre les discriminations, notamment à travers son Réseau égalité diversité (RED). Si l’Institution collabore également avec d’autres associations sur cette thématique, son lien avec FLAG ! s’inscrit dans la durée, puisqu’elle a été l’une des premières à signer une convention avec l’entité. Ce partenariat, dont on fêtera les 20 ans l’an prochain, s’est concrétisé à travers différentes actions communes.

Dans le cadre de la formation initiale, et d’autant plus à la suite de la refonte de la mallette pédagogique l’année dernière, la lutte contre les discriminations occupe une place importante au sein des modules. Les enseignements sont régulièrement complétés par des interventions des membres de FLAG ! dans les écoles de gendarmerie, afin d’aborder des situations concrètes avec les jeunes recrues, comme le savoir-être lors du dépôt de plainte d’une personne transgenre. L’ensemble des coordonnateurs et référents égalité diversité de la gendarmerie peuvent également s’appuyer sur les bénévoles de FLAG ! pour compléter leurs interventions de prévention au sein des unités ou mieux accompagner des camarades victimes de discriminations.

Enfin, au-delà du dispositif Stop Discri propre à la gendarmerie, l’association a lancé, en mai 2020, sa propre application « Signalement FLAG ! », accessible depuis les téléphones NEOGend et permettant aux victimes ou aux témoins de signaler toute forme de violence envers les personnes LGBT+.

La gendarmerie nationale et l’association FLAG ! concentrent ainsi leurs efforts pour contribuer à la libération de la parole et combattre toutes les formes de discrimination. Un engagement commun nourri par des échanges réguliers et fructueux, comme ce fut le cas, lors de ce rendez-vous fin septembre, entre le président de FLAG ! et les représentants de l’Institution.