Accueil

La promotion des femmes à travers plusieurs actions portées par Marlène Schiappa

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.

En cette journée internationale des droits des femmes, Marlène Schiappa, ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, est plus que jamais engagée afin de promouvoir l’action de nombreuses Françaises, mais aussi défendre l’égalité professionnelle et la diversité. Retour sur les différentes séquences de son planning de ministre en ce 8 mars 2021.

Voici plusieurs jours que la ministre prépare les esprits à célébrer les femmes et à poursuivre les actions en faveur de leurs droits, comme le veut la journée internationale du 8 mars instaurée par l’ONU en 1977.

À ces fins, Marlène Schiappa a commencé par inaugurer, jeudi dernier, l’exposition « 109 Mariannes », parmi lesquelles figurent notamment les portraits d’artistes, de sportives, de caissières, de secouristes, de soignantes, mais aussi de cinq femmes gendarmes. Ces visages, visant à promouvoir la diversité des citoyennes et représentant « le sang neuf de la République », occuperont le parvis du Panthéon jusqu’au 15 mars prochain.

 

© D.R.

La ministre a également organisé ce matin l’événement « Commandantes ! », consistant à mettre en avant des femmes en situation de diriger dans des conditions parfois très difficiles, afin d’inspirer éventuellement, à travers leurs expériences, d’autres femmes en situation de responsabilité. À l’occasion de ces rencontres, se sont notamment exprimées la générale de corps d’armée Isabelle Guion de Méritens, à la tête de l’Inspection générale de l’administration de la gendarmerie (IGAG), la colonelle Karine Lejeune, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Essonne, et la cheffe Sandrine D., membre du GIGN. Se trouvaient à leurs côtés pour échanger, Pascale Dubois, à la tête des CRS, Stéphanie Duchet, directrice du SDIS de la Creuse, ou encore Camille Chaize, porte-parole du ministre de l’Intérieur.

© Twitter Marlène Schiappa

L’engagement de la ministre se poursuit ce midi, en présence du ministre de l’Intérieur et de la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, avec la présentation d’un plan d’action pour féminiser le ministère de l’Intérieur, car « la féminisation n’arrive pas naturellement, il faut l’accompagner », fait remarquer Marlène Schiappa interrogée par Challenges.

Il s’agit, par exemple, d’accompagner les jeunes cadres féminins à travers un cycle de formation « Ariane Junior », afin qu’elles puissent développer leur leadership et être nommées à des postes à haute responsabilité. Le plan prévoit également d’étudier les freins existants aux carrières féminines pour mieux les combattre. Enfin, la ministre compte également sur l’engagement du ministère face à la lutte contre les violences faites aux femmes, pour recruter encore davantage de personnels, masculins mais aussi féminins, dans les rangs de la police, de la gendarmerie et des sapeurs-pompiers.