Accueil

Le « Baromètre numérique » : retrouvez la gendarmerie en quelques chiffres !

Auteur : capitaine Marine Rabasté - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Tous droits réservés

Depuis le 23 juin, la gendarmerie met à disposition des usagers une nouvelle plateforme d’accès aux données de ses services numériques, leur permettant d’accéder aux chiffres clés relatifs à l’institution.

Accessible ici, le Baromètre numérique a été créé pour la population, par la gendarmerie.

Grâce à ce point d’entrée unique et novateur, chacun peut désormais visualiser les données issues des nouvelles formes d’interactions avec les citoyens. Nombre de sollicitations de la Brigade numérique, de recours aux plateformes de signalement en ligne, ou encore de consultations du site recrutement et des portails d’information (site gendarmerie.interieur.gouv.fr et médias sociaux, hors Facebook et Instagram), tout est accessible grâce à la datavisualisation, rendant les informations facilement lisibles et compréhensibles.

© Tous droits réservés
© Tous droits réservés

Actuellement ouvert en version « test », le Baromètre numérique est encore en expérimentation et sa structure, comme son contenu, sont susceptibles d’évoluer dans les mois à venir. Néanmoins, il peut d’ores et déjà être consulté de manière fiable, les données étant régulièrement actualisées.

Ce nouvel outil s’inscrit pleinement dans la politique d’ouverture des données de l’institution et dans le principe de redevabilité, véritable gage de transparence de l’institution auprès du public.

Comment a été développé le baromètre numérique ?

Le Baromètre numérique a été développé par le Service de la transformation de la gendarmerie, appuyé par le Service des technologies et des systèmes d’information de la sécurité intérieure (ST[SI]²), dans le cadre du programme Entrepreneurs d’intérêt général (EIG) porté par la direction interministérielle du numérique. Ce dernier, piloté par Etalab, permet de favoriser le développement de projets de transformation numérique, susceptibles d’être transposés par la suite à d’autres organisations.

Depuis un an, le Service de la transformation et le ST[SI]2, avec le concours de deux jeunes entrepreneurs d’intérêt général (un « data scientist » et un « data engineer »), a donc conçu cette plateforme permettant de mettre à disposition de la population les données relatives à la vie de l’institution.

Les modalités de développement ont répondu à trois exigences :

  • Le règlement général de protection des données : les données collectés dans le cadre du Baromètre numérique sont strictement statistiques. Aucune donnée à caractère personnel n’est utilisée.
  • Le référentiel général d’amélioration de l’accessibilité : la plateforme doit permettre l’accès des personnes en situation de handicap
  • Les référentiels de sécurité des systèmes d’information

Le Baromètre numérique représente une innovation majeure, la gendarmerie étant la première force de sécurité intérieure en Europe continentale à se doter d’un tel outil.