Accueil

Le DGGN échange avec ses gendarmes

Auteur : la lieutenante Floriane Hours - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Gendarmerie Nationale
Le directeur général de la gendarmerie nationale, le général d’armée Christian Rodriguez, s’est adressé, au cours des derniers jours, à l’ensemble des échelons territoriaux de commandement, à l’occasion de plusieurs audioconférences. Un échange franc et direct pour faire le bilan et fixer les perspectives des prochaines semaines, après une année particulièrement éprouvante ! Un commandement agile et adapté aux contraintes sanitaires.

« Bravo et merci à tous pour ce qui a été fait. » Jeudi 17 décembre, par audioconférence, c'est à l’ensemble des commandants de brigade et de compagnie que le directeur général s’est adressé. Des mots au travers desquels il a exprimé toute sa satisfaction et sa fierté face à l’engagement opérationnel « exceptionnel » de l’ensemble des gendarmes, que ce soit sur des missions sensibles, comme celle de l’escadron de gendarmerie mobile de Lodève, rentré il y a quelques jours de Nouvelle-Calédonie, ou l’action des gendarmes du groupement des Alpes-Maritimes à l’occasion de la tempête Alex, mais plus généralement le travail effectué au quotidien par les personnels des unités de gendarmerie, tous statuts confondus.

Comme le 15 décembre dernier, lorsqu’il s’est entretenu avec l’ensemble des commandants de groupement et formations assimilées, le directeur général a insisté sur les retours élogieux dont lui font part les élus locaux et les parlementaires avec lesquels il échange très régulièrement. « La maison est aujourd’hui solide sur ses acquis. Tout fonctionne bien. Quand je me déplace (…), je trouve que la volonté d’engagement est admirable et je n’ai que des retours comme cela. »

Le général d’armée Christian Rodriguez a passé en revue les échéances des prochaines semaines, en particulier l’ensemble des réflexions qui seront conduites à l’occasion du Beauvau de la sécurité.

Il a ensuite souligné l’importance de continuer à entretenir les bonnes relations avec la population et les élus, « parce que, dans une société fracturée, la gendarmerie constitue un lien vital dans les territoires. » Pour la population, par le gendarme, l’objectif premier demeure de répondre au mieux aux attentes de la population, pour une offre de sécurité sur mesure, au cœur de la stratégie de transformation « GEND20.24 ».

La question de l’exemplarité collective, résultat de l’exemplarité individuelle et de l’autorité du chef, a aussi été abordée par le DGGN : « C’est bien là, la caractéristique génétique militaire de la gendarmerie qu’il faut entretenir. »

À l’approche des fêtes de fin d’année, le directeur général n’a pas manqué de rappeler le nécessaire esprit de corps qui doit prévaloir au sein des unités et au cœur des casernes. Bienveillance et soutien envers les gendarmes et, au-delà, envers leurs familles, qui ont également répondu présent tout au long de l’année.

Lors de chacune de ces réunions par audioconférence, le général d’armée Christian Rodriguez s'est prêté au jeu des questions réponses.

Enfin, il a enfin encouragé une nouvelle fois les commandants d’unité à être toujours plus innovants sur le terrain. Le contact et l’humain, plus que jamais au service de la population.

Le directeur général de la gendarmerie nationale a terminé son propos en souhaitant à tous de très belles fêtes, invitant l’ensemble des gendarmes à prendre soin d’eux et de leur famille.