Le Mans : décès d’un policier lors d’une intervention

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.

Un policier de 43 ans a été tué lors d’une intervention, dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août, au Mans (72). Un homme a été interpellé.

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 6 août, peu avant 4 heures du matin, près de l’avenue Olivier Heuzé, dans le sud-ouest du Mans (72). Trois fonctionnaires de « police secours » sont intervenus à la demande des sapeurs-pompiers pour porter assistance à un conducteur ivre qui s’était endormi au volant, et ce, en pleine voie.

Au cours de l’intervention, un brigadier a été percuté par le véhicule du conducteur qui tentait de prendre la fuite. Il est décédé sur place. Une enquête permettra de déterminer les circonstances exactes de ce drame. Le conducteur a été interpellé, précise également le communiqué du ministère de l’Intérieur.

L’auteur, un homme de 26 ans, a été placé en garde à vue pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner sur personne dépositaire de l'Autorité Publique », annonce le procureur de la République du Mans. « L'automobiliste en cause a déjà fait l'objet de deux condamnations, dont une pour des faits de conduite sous l'empire d'un état alcoolique et refus d'obtempérer à une sommation de s'arrêter, commis en 2015, et la seconde pour outrage et rébellion, commis en 2018 », précise le parquet.

« La Nation a perdu un de ses héros du quotidien »

« Cette nuit, au Mans, la Nation a perdu un de ses héros du quotidien », a écrit le Premier ministre Jean Castex sur Twitter. « À sa famille, ses proches, je veux dire mon soutien et la solidarité du pays tout entier », a-t-il ajouté.

La victime, âgée de 43 ans, était père de trois filles. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a fait part de sa « profonde émotion. » Il est attendu à 10 h 30 à l'hôtel de police du Mans. Stéphane Le Foll, maire du Mans, présente ses « pensées sincères aux forces de police du Mans et de la Sarthe qui viennent de perdre l’un des leurs. Toutes mes condoléances vont à sa famille. »

La gendarmerie nationale s'associe à la police nationale et présente ses sincères condoléances à la famille du fonctionnaire décédé, à ses proches et à tous ses camarades.