Accueil

Le ministre de l’Intérieur en visite dans l’Allier à l’occasion du Beauvau de la sécurité

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© D.R.

Certes marqué par la journée internationale des droits des femmes, ce lundi 8 mars était également l’occasion de la troisième table ronde du Beauvau de la sécurité, portant sur la formation. À cette fin, Gérald Darmanin s’est déplacé à Gannat pour échanger sur les enjeux de sécurité avec les forces de l’ordre, mais aussi célébrer le tricentenaire du maillage territorial de la gendarmerie.

Lancés depuis début février, les échanges dans le cadre du Beauvau de la sécurité se poursuivent, avec pour thématique aujourd’hui, le recrutement et la formation des forces de l’ordre.

Dans son allocution ce matin, le ministre de l’Intérieur a souligné l’importance de rester exigeant en matière de R.H., malgré un recrutement massif lié aux nombreux départs à la retraite et aux 10 000 postes supplémentaires de gendarmes et de policiers voulus par le président de la République. « Nous devons attirer les meilleurs (…), avoir le choix dans la sélection plutôt que subir les personnes qui viennent passer les concours », s’est-il exprimé.

Dans un deuxième temps, le ministre a insisté sur la nécessité de rallonger le temps de formation initiale des jeunes recrues dans les forces de l’ordre, que ce soit pour leur propre sécurité mais aussi celle de leurs camarades et de la population dont ils ont en charge la protection.

La réflexion s’est poursuivie cet après-midi sur le terrain, puisque Gérald Darmanin s’est déplacé dans l’Allier, accompagné notamment de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, de Joël Giraud, secrétaire d’État à la Ruralité, et du général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie. Le ministre s’est rendu en début d’après-midi à la brigade de Gannat, où il a rencontré la maire de la commune et échangé avec les militaires sur les enjeux actuels de sécurité, notamment la protection du monde agricole.

Il en a également profité pour dévoiler la plaque commémorant le tricentenaire du maillage des brigades territoriales de gendarmerie. En effet, ces unités de proximité répondent présent auprès de la population depuis 1720, notamment dans les zones rurales les plus reculées.

© T.BRAMAT