Accueil

Le ministre de l’Intérieur et le major général en visite dans l’Ain et le Jura

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© DICOM / DAVID MENDIBOURE

Suite aux annonces du président de la République portant sur la création de 200 brigades de gendarmerie, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, accompagné par le général de corps d’armée Bruno Jockers, major général de la gendarmerie nationale, a posé la première pierre de l’extension de la brigade de Saint-Laurent-sur-Saône et visité le chantier de la future brigade de Domblans.

Lundi 10 janvier, le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé la création de 200 brigades de gendarmerie, afin de rapprocher les forces de l'ordre de la population dans des territoires où l'empreinte des services publics demeure faible.

Dans ce cadre, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, était en déplacement ce lundi 17 janvier dans l’Ain et dans le Jura, accompagné par le général de corps d’armée Bruno Jockers, major général de la gendarmerie nationale, qui a rencontré en tout début de journée des personnels du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de Saône-et-Loire, dans les garages de la compagnie de Mâcon.

Dans la matinée, Gérald Darmanin a posé la première pierre de l’extension de la brigade territoriale de gendarmerie de Saint Laurent-sur-Saône, dans l’Ain. Un document symbolique a été signé par le ministre, le maire de Saint-Laurent-sur-Saône, Jacques Doussot, le député de la 4ème circonscription de l’Ain, Stéphane Trompille, et le colonel Yannick Bellemin-Laponnaz, commandant du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de l’Ain. Ce document a été scellé et placé dans la première pierre. Le général Jockers s’est ensuite entretenu avec les gendarmes présents.

 

 

Le ministre de l’Intérieur et le major général se sont ensuite rendus dans le département du Jura, afin de visiter le chantier de la future brigade territoriale de Domblans, qui sera livrée en juillet prochain. Le major général a échangé avec un panel de gendarmes du GGD du Jura présents sur les lieux.