Accueil

Les gendarmes des Côtes-d’Armor rajeunissent le permis de conduire des seniors

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Au cours d’une session organisée le 21 juin, les militaires bretons ont proposé aux conducteurs âgés de plus de 65 ans une session pour « rajeunir leur permis ». Au programme de cette journée, conduite sur simulateur, informations sur les assurances et sensibilisation aux effets des médicaments sur la conduite.  

En 2021, près de 24 % des victimes d’accident de la route étaient des seniors, âgés de 65 ans ou plus. Un chiffre, certes en baisse par rapport à 2020 et surtout 2019, mais non-négligeable. S’ils sont les conducteurs les plus sûrs selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), ils n’en restent pas moins les plus vulnérables.

D’où la volonté de la gendarmerie de proposer aux personnes, issues de cette tranche d’âge, une session de sensibilisation sur cette thématique. Baptisée « Rajeunissez votre permis », elle était proposée ce mardi 21 juin par le groupement des Côtes d’Armor.

L’objectif de cette journée était d’effectuer une remise à niveau des connaissances et compétences concernant la conduite automobile. Au programme, révision du code de la route, petit point sur les nouveaux panneaux ainsi que sur la réglementation. Pour passer de la théorie à la pratique, les gendarmes ont également mis à disposition un simulateur de conduite.  

Mais cette remise à niveau en matière de conduite n’était pas le seul but de cette journée. Les militaires ont profité de ce moment pour fournir aux seniors des informations concernant l’assurance automobile, le constat à l’amiable, ou encore, les effets des médicaments sur la conduite.

Plusieurs ateliers ont été proposés, comme celui sur l’alerte des secours lors d’un accident, la posture au volant, des tests relatifs à l'acuité visuelle et à l'audition, mais surtout à la conduite avec des professionnels de l’automobile. À cette occasion, les conducteurs seniors volontaires ont pu, entre autres, appréhender les ronds-points.

Enfin, une information sur les alternatives aux transports a également été proposée, et tout au long de cette journée, les intervenants ont répondu aux questions des participants, sans manquer de délivrer de bons conseils.  

Une opération similaire a été conduite le 7 juin par le groupement du Lot.