Les lauréats du Prix recherche et réflexion stratégique de la gendarmerie dévoilés

Auteur : la capitaine Marine Rabasté - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Tous droits réservés

Comme chaque année, la gendarmerie décerne les Prix recherche et réflexion stratégique, visant à mettre en valeur des travaux relatifs à l’Institution, la sécurité intérieure ou la défense nationale. La liste des lauréats pour l’année 2020 est désormais dévoilée.

Récompensant les auteurs de travaux de publication portant sur des questions intéressant la gendarmerie, la sécurité intérieure ou la défense nationale, des Prix recherche et réflexion stratégique sont annuellement décernés. Par leurs écrits, les lauréats apportent directement leur contribution au processus de transformation de l’Institution en mettant à son service leur réflexion et leurs idées. Cette effervescence collective participe pleinement à la recherche d’innovations de nature à améliorer la gendarmerie.

Diversité des prix

Les huit prix décernés sont de diverses natures et récompensent aussi bien des militaires que des personnes issues de la société civile. Après dépôt de leurs candidatures, leurs dossiers ont été examinés par un jury composé d’experts du monde universitaire ou de la recherche, de militaires de la gendarmerie et de personnes spécialisées dans le domaine de la sécurité ou de la défense.

Pour l’année 2020, les lauréats issus du monde civil sont les suivants :

Le Prix de thèse au Dr Agathe RIBEREAU-GAYON, pour son travail intitulé Le process biologique de décomposition de corps humains en milieux marins et la contribution à l’estimation de l’intervalle post-mortem. Univ. College London

Le Prix de mémoire à Monsieur Arnaud AZEMA pour son travail intitulé « Notre-Dame sera votre Vitnam. » Gendarmes et policiers face à la contestation zadiste en Loire-Atlantique (2021-2018). Paris Sorbonne

Le Prix Histoire à Madame Philippine RIEU pour son travail intitulé Mobilisation, rapatriements, modernisation Les missions des gendarmes territoriaux des Bouches du Rhône à la fin et aux lendemains de la Guerre d’Algérie. Paris Sorbonne Univ.

Des prix ont également été décernés aux militaires de la gendarmerie, mettant en avant leurs réflexions et leurs recherches, qui s’exportent aussi à l’extérieur grâce à des publications dans des revues reconnues. La stratégie de transformation de la gendarmerie passe également par la valorisation de ses propres savoirs-faire auprès de l’ensemble du monde civil. L’Institution, dans sa volonté de progresser et de s’améliorer, répond en effet à l’exigence d’œuvrer pour la population, en mettant à sa disposition ses compétences. C’est d’ailleurs l’objectif majeur du programme Gend 20.24 que de répondre présent « pour la population, par le gendarme ».

Le Prix ouvrage au Général (2S) - Dr François DAOUST pour son ouvrage intitulé Sur les traces de la police technique et scientifique. PUF

Les quatre Prix articles à :

  • Chef d’escadron Sylvie CLEMENT (épouse VALISSANT), pour son article intitulé « Peut-on être femme et gendarme ? A propos de la féminisation de la gendarmerie. » Revue historique des armées. N°295, décembre 2019
  • Colonel Florian MANET, pour son article intitulé « La crypto-criminalité, défi de l’économie 2.0. » La revue du GRASCO, n° 26, mai 2019
  • Chef d’escadron Marie PERRIER, pour son article intitulé « Étude psycho-criminologique des femmes françaises terroristes après 2012. La place de l’idéologie et de l’identité. » Cahiers de la sécurité et de la justice, n°46, sept. 201
  • Colonel Laurent VIDAL, pour son article intitulé « Une histoire revisitée de la Gendarmerie nationale. » paru dans Les protecteurs : La gendarmerie nationale racontée de l’intérieur. Dirigé par Alain Bauer & autres. éd. Odile Jacob.

En route vers la transformation !

La valorisation de l’ensemble de ces travaux, civils et militaires, s’inscrit précisément dans le processus de transformation engagé par la gendarmerie. Partage d’idées, échanges, réflexions collectives sont autant de leviers permettant de rendre l’Institution agile, capable de faire face à l’ensemble des enjeux sécuritaires modernes. Mieux progresser, mieux fonctionner, telles sont en effet ses ambitions actuelles. En association à sa stratégie le monde de la recherche, la gendarmerie développe une intelligence collective, nécessaire à l’émergence d’innovations efficaces et pragmatiques, et s’entoure d’une véritable communauté de la transformation.

Une évolution complète de l’Institution implique en effet de couvrir l’ensemble du spectre, des sciences et technologies aux sciences humaines et sociales, et d’avoir une ouverture sur l’ensemble des domaines de la recherche. Et si le passé et l’histoire sont également valorisés au sein de cette stratégie de transformation pour l’avenir, c’est que la gendarmerie ne peut progresser, ensemble et en confiance, qu’en ayant connaissance et conscience du chemin qu’elle a déjà parcouru !