Accueil

Mayenne : un défi sportif pour la bonne cause

Auteur : Lieutenante Floriane Hours - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Le défi Mayennais
Dans les paysages vallonnés de la Mayenne, va se dérouler, du 15 au 16 octobre 2022, un tout nouveau défi sportif : un raid de deux jours mêlant natation, VTT et course d’orientation. Organisé par deux gendarmes, cet événement, appelé Défi mayennais, va permettre de récolter des fonds qui seront ensuite reversés à deux associations caritatives.

Du 15 au 16 octobre 2022, va se dérouler le tout premier fi mayennais. Réalisé sous forme de raid, il est organisé par la section Nord Mayenne de l’association sportive et artistique de la gendarmerie des pays de la Loire (ASAG) et par le club de triathlon Mastria 53. Cet événement va permettre de récolter des fonds pour deux associations, l’association Barth France, qui soutient la recherche pour la maladie du même nom, et l’association Phénix, qui aide les gendarmes blessés en service à se reconstruire par le sport.

Trois formules différentes

Pour cette première édition, trois formules différentes sont proposées. La première est un raid de 2 jours, durant lequel les participants vont parcourir 160 kilomètres et traverser 23 communes de la région ; la deuxième formule se déroulera sous la même forme, mais seulement sur une journée ; la troisième propose, elle, le même modèle, mais sur une demi-rnée.

Chacun de ces trois parcours sera réalisé en équipe, un point important pour l'adjudant-chef Renaud, coordinateur du projet. « La particularité du défi est qu’au sein de l’équipe, deux feront la course quand le ou la troisième se chargera de la logistique. En revanche, pour les swimruns et la course d’orientation, nous voulons que tous les membres de l’équipe participent. » Le top départ de l’épreuve sera lancé dans la commune de Port-Brillet, le 15 octobre 2022.

Deux associations

À l’initiative de cet événement, se trouvent deux gendarmes : l’adjudant-chef Renaud, chef de groupe d’instructeurs au détachement du centre régional d’instruction de Mayenne, et l’adjudant Stéphane, instructeur à la section de l’éducation aux fondamentaux de l’intervention à Châteaulin et conseiller technique sportif. Partageant tous deux la même passion pour les raids, ils décident, en 2021, de lancer leur propre compétition, en s’inspirant du Raid de la voie sacrée, une course de 240 kilomètres en deux jours, qu’ils réalisent ensemble en 2018. « On avait déjà organisé des projets, comme le trail des éoliennes, mais ça n’a rien à voir, au niveau de la taille, avec celui-ci. […] Au début, ce qui fait un peu peur, c’est le projet en lui-même, mais aussi l’aspect financier », confie l’adjudant-chef Renaud.

En un an et demi, avec l’adjudant Stéphane, ils montent alors le projet, trouvent des partenaires (aujourd’hui une vingtaine), repèrent les tracés, organisent le passage des participants dans les différentes communes qui seront traversées, et se lancent dans l’organisation de l’événement, soutenus par la section Nord Mayenne de l’association sportive et artistique de la gendarmerie des pays de la Loire (ASAG) et par le club de triathlon Mastria 53.

L’objectif est de récolter le plus de fonds possible pour les deux associations soutenues, l’association Barth France, choisie en hommage à la fille d’un gendarme de Mayenne, décédée des suites de cette maladie, et l’association Phénix, soutenant les blessés de la gendarmerie. En l’ouvrant à tous (civils et gendarmes), les deux militaires et le reste des organisateurs qui les ont rejoints, souhaitent aussi faire de cet événement un moment de convivialité et d’échanges entre la population et la gendarmerie.

La journée nationale des Phénix met à l’honneur la reconstruction par le sport

Destinée à mettre à l’honneur la capacité de résilience des femmes et des hommes blessés en service et malades, engagés dans un parcours de reconstruc..

Lire la suite...