Mayotte : le commandant du PSIG de Mamoudzou grièvement blessé

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃0 min.

Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3h du matin, lors d’une intervention à Dzoumogné, dans le nord de Mayotte, le commandant du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Mamoudzou a été atteint au visage par une pierre lancée à bout portant sur son véhicule.

Victime d’une double fracture de la mâchoire, l’officier de gendarmerie a pu quitter l’hôpital de Mamoudzou, mais devrait être évacué à La Réunion pour des soins complémentaires dans les prochains jours.

Lors de l’incident, le PSIG et deux patrouilles de gendarmes mobiles étaient à la recherche d'un véhicule ayant servi à la fuite de deux individus, soupçonnés d'être impliqués dans une tentative de cambriolage d'un supermarché spécialisé dans les produits surgelés. Avant d’arriver sur place, les militaires avaient déjà essuyé des jets de pierre. Ils avaient fait demi-tour pour se munir de leurs casques avant de retourner vers le magasin.

Une enquête judiciaire a été ouverte pour retrouver les auteurs de cette agression.