Accueil

Mondiaux de parachutisme : la gendarme Léocadie Ollivier de Pury s’envole avec cinq nouvelles médailles

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Courtesy of FAI
Pas question de faire de la figuration pour la sportive de haut niveau de la défense gendarmerie, la maréchale des logis Léocadie Ollivier de Pury. Lors des mondiaux de parachutisme, qui se sont déroulés du 11 au 15 août à Kemerovo, en Russie, elle a décroché cinq nouvelles médailles, faisant de nouveau rayonner haut dans les airs les couleurs de la France.

Le sourire aux lèvres et cinq médailles autour du cou, c’est un pari réussi pour la sportive de la gendarmerie au palmarès déjà bien rempli. Après de nombreux titres, comme celui de championne du Monde militaire en 2017 en voltige et par équipe, ou encore celui de vainqueur d’étape de la coupe du Monde en précision d'atterrissage, elle vient de décrocher cinq nouvelles médailles et le titre de vice-championne du Monde de combiné de Précision d'atterrissage (P.A.) et de Voltige (V.).

Toujours en individuel, elle a également obtenu deux autres médailles de bronze en P.A. et en V. Au côté de l’équipe de France, là aussi, la sportive « libre comme l’air » s’est illustrée, décrochant à nouveau deux médailles de bronze. Une fierté pour la gendarme, qui gravit ainsi son premier podium en championnat du Monde dans cette discipline.

Des conditions particulières

Personnalité solaire et compétitrice dans l’âme, rien ne pouvait freiner son envie de gagner, pas même les conditions particulières dans lesquelles se sont déroulés ces mondiaux. Repoussés d’un an à cause de la pandémie, ils ont eu lieu dans un contexte particulier, avec un nombre de participants extrêmement restreint, des entraînements limités par la crise sanitaire, mais aussi par la météo, peu clémente. Une météo qui a, à nouveau, joué des tours aux parachutistes lors de la compétition. En épreuve de précision, seulement cinq manches ont pu être réalisées, contre dix habituellement, et en voltige, seulement une au lieu des cinq prévues. Des restrictions ayant entraîné, dès le début de la compétition, un très haut niveau de performance, mettant ainsi la barre très haut.

De nouveaux défis

Avec cinq médailles et un nouveau titre de vice-championne du Monde, c’est avec sérénité que Léocadie Ollivier de Pury envisage la suite. En novembre prochain, elle partira ainsi au Qatar pour défendre les couleurs de la France aux jeux mondiaux militaires, puis elle devrait rejoindre le championnat de France sur les étapes de la coupe du Monde. De nouveaux sauts et de nouveaux défis pour la parachutiste.