Accueil

Nouvelle campagne de mails frauduleux

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Les spams se multiplient actuellement, indiquant la poursuite d’une procédure judiciaire pour des délits sexuels. La gendarmerie vous rappelle la conduite à tenir en cas de réception d’un mail de ce type.

Une nouvelle campagne de mails frauduleux pollue depuis quelques semaines les boîtes mails de nombreux particuliers. Pour accentuer son caractère anxiogène, l’objet est renseigné ainsi : DERNIER RAPPEL. Le destinataire peut notamment y lire qu’il sera bientôt poursuivi en justice pour des faits de pédocriminalité, fiché comme délinquant sexuel, et que ses coordonnées avec sa photo seront diffusées aux médias !

Outre le fait que la gendarmerie nationale ne procéderait jamais de la sorte, par un envoi de mail, ce faux contient des erreurs assez grossières d’orthographe et de syntaxe, comme tous les spams de ce type. Il convient de rappeler qu’il faut accorder une grande attention à ces signes qui ne trompent pas.

Si vous avez le moindre le doute sur la provenance d’un mail, il est essentiel de suivre ces conseils :

- Ne jamais ouvrir les éventuelles pièces jointes

- Ne jamais répondre ou transférer le mail

- Signaler le mail sur la plateforme Pharos du ministère de l’Intérieur

- Supprimer le mail