Orpaillage illégal en Guyane : les gendarmes démantèlent une dizaine de sites clandestins

Auteur : Sirpa Gendarmerie - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Les gendarmes de Guyane ont réalisé, mardi 25 août, une opération héliportée dans l’Ouest de ce territoire d’outre-mer. Baptisée « Anaconda », elle visait plusieurs sites illégaux d’orpaillage. Dix d’entre eux ont été démantelés et du matériel a été saisi.

Les gendarmes de Guyane n’ont pas attendu le 1er septembre pour faire leur rentrée. Mardi 25 août, une quinzaine de militaires, dont plusieurs membres de l’antenne GIGN locale, étaient mobilisés pour une importante opération aéroportée. Baptisée « Anaconda », elle avait pour objectif de démanteler des sites d’orpaillage illégaux.

Pour l’occasion, trois hélicoptères, deux de la section aérienne de Cayenne et une voilure tournante civile, avaient été réquisitionnés par la préfecture. Héliportés directement au-dessus de la canopée, dans l’Ouest de la Guyane, les militaires, tel le reptile qui a donné son nom à l’opération, ont utilisé leur puissance pour maîtriser leurs cibles.

Résultat : cette force de frappe a permis le démantèlement d’une dizaine de chantiers illégaux d’orpaillage. 32 motopompes, deux concasseurs et 1 700 litres de carburant ont été saisis.