Pyrénées-Orientales : sauvetage de 46 huskies détenus dans des conditions déplorables

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
46 huskies étaient hébergés dans des conditions déplorables.
© Facebook GGD Pyrénées Orientales

Dans le cadre d’une enquête diligentée par le parquet de Perpignan, les gendarmes ont découvert 46 huskies détenus dans des conditions déplorables dans la commune de Le Soler.

En raison de soupçons de négligence envers les animaux, une enquête a été ouverte, fin janvier, par le parquet de Perpignan concernant des huskies hébergés dans la commune de Le Soler, dans les Pyrénées-Orientales.

Sur place, les gendarmes de la brigade locale ont trouvé 46 chiens détenus dans de très mauvaises conditions.

Logés dans des boxes grillagés sans toiture, les animaux étaient élevés sur un terrain inadapté. Le sol était inondé et couvert de détritus. Par ailleurs, les chiens n’avaient à disposition que des gamelles d’eau souillées par la boue, aucun récipient n’étant prévu pour les aliments.

Durant les constatations, d’autres chiens, mais aussi de nombreux chiots, ont été retrouvés au domicile du mis en cause.

Malgré le nombre d’animaux, le site n’était déclaré ni au titre de l’activité d’élevage, ni au titre des installations classées au titre de la protection de l’environnement. Il n’avait fait l’objet d’aucune inspection de la part de la Direction départementale de la protection des populations (DDPP).

En lien avec celle-ci et sur autorisation du parquet, les gendarmes ont contacté la Société protectrice des animaux (SPA) qui a accepté de reloger temporairement les 46 chiens au vu de leur état.

La personne propriétaire du site a été convoquée par la justice tandis que la SPA s’est constituée partie civile.