Remise de chèque à l’association les Képis Pescalunes

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Christophe Caumes, président de l’association "Les Képis Pescalunes", reçoit le chèque des mains de Pascal Weber, de l'association "Papillon rame sur l'Atlantique", en présence de Françoise Dumas, députée du Gard et présidente de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées, Patricia Mirallès, députée de l'Hérault, Xavier Batut, député de Seine-Maritime, et le général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale.
© Tous droits réservés

Très investie auprès des orphelins de la gendarmerie, l’association les Képis Pescalunes s’est vue remettre, mercredi 28 octobre, un chèque de 8002 € par l’association Papillon rame sur l’Atlantique, en présence du Général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale.

Vendredi 17 juillet 2020, dans le cadre d’une opération solidaire interarmées au profit des orphelins et veuves de militaires, Mathias et Maël, respectivement 15 et 11 ans, dont le papa était engagé à l'antenne GIGN d’Orange, ont pu découvrir le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), accompagnés de leur maman.

Deux frères au GIGN

Dans le cadre d’une opération solidaire interarmées, au profit des orphelins et veuves de militaires, plusieurs enfants participent cet été à des ave..

Lire la suite...

Cette opération, baptisée « Papillon – Plan B », avait été montée à l’initiative de Christophe Papillon. Cet ancien parachutiste, touché par le décès d'un ami soldat, s'était lancé, fin 2018, dans une traversée de l'Atlantique à la rame, en solitaire et sans assistance. Une aventure de 64 jours qui lui avait permis de récolter 71 000 € au profit des veuves et orphelins des militaires morts pour la France. Un nouveau défi était prévu en 2020 : la traversée de l'Antarctique en pulka, mais la crise sanitaire et le confinement ont mis fin au projet.

D'où l'idée d'accompagner des orphelins et des veuves de militaires dans des aventures riches en découvertes et en sensations durant l'été 2020, avec les armées de Terre et de l'Air, la gendarmerie et la marine. Concernant la participation de la gendarmerie nationale, le programme avait été concocté avec le soutien de l'association les Képis Pescalunes, qui avait mis en place en 2019 l'opération « Du bleu dans les yeux ».

L’association Papillon rame sur l’Atlantique a ainsi pu récolter 32 000 €, dont une partie, soit un chèque de 8002 €, a donc été remise, au titre de la participation de la gendarmerie nationale, par son représentant, Pascal Weber, à Christophe Caumes, président de l’association les Képis Pescalunes, en présence de Françoise Dumas, députée du Gard et présidente de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées, Patricia Mirallès, députée de l'Hérault, Xavier Batut, député de Seine-Maritime, et du Général d’armée Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale. Ce dernier a félicité les représentants des deux associations pour leur action commune. « Tout le monde est porté par les causes que vous défendez, a-t-il souligné. C’est une dynamique impressionnante qui permet de faire avancer notre institution. »