Accueil

Saint-Just : le ministre de l’Intérieur décore plusieurs gendarmes à Ambert

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© Ministère de l'Intérieur/F.BALSAMO

Sept mois après le drame de Saint-Just, dans le Puy-de-Dôme, le ministre de l’Intérieur s’est rendu à la compagnie d’Ambert, ce 22 juillet, pour remettre des décorations à plusieurs militaires. Ces derniers étaient intervenus lors de cette tragique nuit du 22 au 23 décembre 2020, au cours de laquelle trois des leurs avaient péri sous les balles d’un forcené. 

« Gendarmes, vos trois camarades tombés à Saint-Just n’ont pas donné leur vie en vain. » Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, était à Ambert, dans le Puy-de-Dôme, ce 22 juillet, pour présider une cérémonie de remise de décorations aux gendarmes intervenus à Saint-Just, dans la nuit du 22 au 23 décembre dernier.

Cette nuit-là, alors qu’ils étaient venus porter secours à une femme victime de violences conjugales, trois gendarmes avaient été tués et un quatrième blessé par les tirs mortels du compagnon retranché.  

Sept mois après le drame, le ministre de l’Intérieur, accompagné du directeur général de la gendarmerie nationale, du commandant de région ainsi que du préfet, est venu remettre plusieurs décorations aux gendarmes ayant participé à l’opération.

Gérald Darmanin, les maires d’Ambert et de Saint-Just, le président du conseil départemental et un représentant du conseil régional ont également procédé au dépôt successif de quatre gerbes dans la cour de la compagnie d’Ambert.

Cet hommage appuyé aux « trois héros du quotidien qui ont donné leur vie pour sauver celle d’une femme menacée de mort par son conjoint », s’est poursuivi par un temps d’échanges entre les autorités et les gendarmes décorés.