Somme : des gendarmes sauvent une fillette en train de s’étouffer

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Le 8 mai dernier, à Nesle, dans la Somme, une fillette de quatre ans a frôlé la mort. Alors qu’elle était en train de s’étouffer, deux gendarmes sont intervenus pour la secourir.

Parmi les héros du quotidien, il y a ces deux gendarmes de l’escadron de gendarmerie mobile de Chauny, actuellement en Détachement de surveillance et d’intervention (DSI) dans la Somme.

Ce vendredi 8 mai, alors qu’ils sont en patrouille sur le territoire de la brigade de Ham, ils se dirigent vers la commune de Nesle et aperçoivent un rassemblement de personnes. S’étonnant d’un tel attroupement malgré les mesures de confinement, ils pensent d’abord à une rixe. En réalité, il trouve une famille en panique autour d'une petite fille en train de s’étouffer avec un morceau de nourriture !

Formés aux gestes de premier secours, les militaires les mettent immédiatement en pratique, donnant d'abord des claques dans le dos de l’enfant. Celles-ci demeurant inefficaces et la petite étant en train de s’asphyxier, ils décident d’appliquer la manœuvre de Heimlich. Cette méthode consiste à effectuer des compressions abdominales lorsque la respiration est coupée, afin de déloger l’objet coincé dans les voies aériennes. Les gendarmes s’évertuent en vain et la fillette commence à perdre connaissance. Mais finalement, en persistant, l’un des militaires parvient à extraire l’aliment coincé dans sa gorge !

Peu de temps après cette belle action, les secours arrivent et prennent en charge la petite fille. Le médecin de l’équipe du SMUR souligne alors que les gestes prodigués par les deux gendarmes ont permis de sauver la vie de l'enfant !

Retrouvez tous les gestes qui sauvent sur le site de la Croix-Rouge française.