Utiliser votre téléphone au volant risque de vous coûter votre permis !

Auteur : Morgane Jardillier - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.

Multipliant par trois le risque d’accident, l’usage du téléphone portable est, depuis le mois de mai, plus sévèrement sanctionné.

Si jamais vous commettez une infraction et qu’en plus vous utilisez votre téléphone portable en main tout en conduisant, vous vous exposez dorénavant, selon le décret du 8 mai 2020, à une rétention, pouvant être suivie d’une suspension, de votre permis de conduire.

Autrement dit, si vous téléphonez, portable en main, et que, par exemple, vous brûlez un feu rouge, ne respectez pas un stop ou une priorité, commettez un excès de vitesse, effectuez un dépassement dangereux ou encore franchissez une ligne blanche, etc., vous encourez une rétention suivie d’une suspension du permis de conduire pour une durée maximale de six mois.

Si en plus vous êtes sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants lors de cette infraction, vous risquez une suspension de permis pouvant aller de six mois à un an !

En revanche, si vous êtes surpris à conduire en utilisant votre téléphone, à la main ou avec un dispositif audio à l’oreille, mais qu’aucune autre infraction n’est commise, il vous en coûtera 3 points sur votre permis et 135 euros d’amende.

Par conséquent, petit conseil : une fois installé derrière votre volant, oubliez totalement votre téléphone pour vous concentrer sur votre conduite et l’environnement routier !