Culture

Montpellier : première édition réussie de l’opération « Les gendarmes ont du talent »

Auteur : CABCOM Région Occitanie - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© CABCOM Région Occitanie
© Tous droits réservés

Une journée culturelle et artistique s’est déroulée, vendredi 21 juin, au sein du Quartier Lepic, à Montpellier, pour découvrir, à travers la photo, la peinture, la création manuelle, la danse et le chant, un autre visage des personnels.

La première édition de l’exposition « Les gendarmes ont du talent  », initiée et organisée par la cellule communication de la gendarmerie de Montpellier, avait pour objectif de rassembler les personnels de la gendarmerie et leurs partenaires autour d’une journée de cohésion sur le thème de la culture et des arts, parce que derrière chaque gendarme, chaque réserviste et chaque personnel civil, se cache une véritable richesse humaine et créative.

Cette journée s’est déroulée en présence du général Jean-Valéry Lettermann, qui en a présidé l’ouverture et la clôture.

Une vingtaine de volontaires, originaires de l’Aude, du Gard, de l’Hérault, de la Lozère et des Pyrénées-Orientales, ont ainsi saisi cette occasion pour exposer leurs créations ou s’exprimer dans des disciplines telles que le chant et la danse. Audrey Di Marco, gendarme adjoint de réserve de l’Hérault, a par exemple interprété deux chansons, tandis que Randy Benistant, gendarme adjoint volontaire du Peloton de surveillance et d’intervention de gendarmerie de Mende (Lozère), a réalisé une démonstration de breakdance époustouflante.

Les visiteurs ont pu découvrir une diversité d’œuvres allant de la peinture à la photo, en passant par la création d’écussons, de mobilier en bois, de patchwork et d’animation/dessin animé. Ce fut aussi l’occasion d’échanger autour d’une table ronde avec trois auteurs de romans.

Les Képis Pescalunes donnent du rêve aux orphelins de la gendarmerie

Depuis 2008, 52 enfants ont perdu un de leurs parents, gendarme, en mission ou en exercice. Afin de montrer à ces orphelins qu’ils font toujours part..

Lire la suite...

L’association « les Képis Pescalunes Terre de Camargue », engagée dans le projet « Du bleu dans les yeux », au profit des orphelins de la gendarmerie, a également participé à cette journée placée sous le signe du partage.

Cette initiative, soutenue par UNEO (mutuelle des forces armées) et l’association « Les amis de la gendarmerie », dont la devise est de promouvoir « la Présence et le Prestige de la Gendarmerie », a été très appréciée.