Culture

Un commandant de brigade de l’Eure publie son premier roman

auteur : la rédaction - publié le
© D.R.
© Tous droits réservés

L’adjudant-chef Anthony Ryo, commandant la brigade de Saint-Georges-du-Vièvre, a publié son premier roman. Dans cet ouvrage intitulé « Ne réveillez pas la bête qui sommeille en moi », l’auteur vous entraîne dans l’univers d’un tueur à gages.

Lorsqu’il ne revêt pas son uniforme, l’adjudant-chef (ADC) Anthony Ryo dégaine la plume. Âgé de 43 ans, marié et père de trois enfants, ce Breton, expatrié en Normandie depuis 19 ans, est affecté à la brigade Saint-Georges-du-Vièvre (27) depuis septembre 2010.

L’idée d’écrire un roman germe au cours d’une soirée entre amis autour d’une intrigue : « qu’aurions-nous fait de nos vies si nous avions choisi des voies différentes ? »

Dès lors, l’ADC Ryo choisit de prendre le contre-pied de sa profession et donne naissance à son personnage romanesque : David Mohery. Mais l’auteur tient à rassurer son entourage professionnel et confie avec le sourire : « même si David Mohery et moi avons certains points communs, comme la passion des armes, la ressemblance s’arrête là ; je n’ai jamais exécuté qui que ce soit ! »

Itinéraire d’un tueur à gages fictif…

Au sortir du lycée, David Mohery aspire à rejoindre les rangs des forces de l’ordre. Après avoir passé les tests psychotechniques du concours de police, sa candidature est rejetée. L’amertume de ce refus se mêle à l’amour d’une femme, l’orientant vers un destin totalement opposé, celui de tueur à gages.

… et d’un gendarme réel

Après avoir écrit plusieurs poèmes dans l’intimité familiale, l’ADC Ryo rédige les premières lignes de ce roman en octobre 2017. « Je voulais voir si j’étais capable de donner vie à ce personnage, explique-t-il. J’ai poursuivi l’exercice et je suis vite arrivé à deux cents pages. »

À sa parution, le roman rencontre un franc succès auprès de ses collègues et de la population locale. Et le commandant de brigade se prête au jeu des dédicaces. « Un gendarme qui donne naissance à un tueur à gages, ce n’est pas courant », souligne-t-il. D’autant qu’ »il n’y a aucune enquête ni rapport avec les investigations dans ce roman. »

Le gendarme s’est d’ores et déjà lancé dans la suite des aventures de David Mohery, auquel il souhaite apporter davantage de maturité et d’expérience.

Prévu pour le mois de novembre 2019, « le second tome est déjà écrit à 80  %. J’ai même des idées pour un troisième roman, toujours avec le même personnage. »

« Ne réveillez pas la bête qui sommeille en moi » est disponible en format papier et en format ePub (pour liseuses et tablettes) sur plusieurs plateformes : www.dilivre.com, amazon.fr… ainsi qu’en librairie, uniquement sur commande.

Ne réveillez pas la bête qui sommeille en moi, éditions Edilivre, 222 pages, 17,50 €