Culture

Bien vivre le confinement

Auteur : Morgane Jardillier - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© BRC F.Ferroli

La perspective de vivre une situation de confinement inédite, inattendue et d’évolution incertaine peut être source de stress et d’inquiétude. Comment vivre plus sereinement cette période ? Voici les premières pistes à explorer pour préserver sa santé mentale et celle de ses proches.

Que l’on vive seul, en couple ou en famille, le confinement imposé par le gouvernement, afin de lutter contre la propagation du virus, peut rapidement devenir difficile à vivre. Anxiété, frustration, envie, colère… le confinement suscite des réactions normales liées au stress ressenti. Reconnaître ce que l’on éprouve est déjà le premier pas pour les gérer, mais la rédaction de GENDinfo.fr vous donne trois conseils pour mieux traverser cet épisode !

1. Limiter les informations

Une exposition médiatique excessive à un événement stressant augmente l’impact négatif sur sa santé. Il faut donc limiter le temps passé à regarder, lire ou écouter les informations qui vont créer du stress et de l’anxiété.

Il est préférable d’aller chercher de l’information de sources fiables, dans le but d’obtenir des conseils pratiques pour vous organiser et vous protégez. Ainsi, en actualisant les informations à un moment dédié dans la journée, vous vous préserverez aussi des rumeurs et des fake news.

Privilégiez également le positif : parmi les nombreuses informations circulant sur le COVID-19, particulièrement anxiogènes, de bonnes nouvelles circulent également, concentrez-vous dessus !

2. Soutenez-vous !

Se protéger et se soutenir les uns les autres, tel est l’appel lancé par l’Organisation mondiale de la santé. Dans ces moments, l’entraide et la solidarité doivent être une priorité ! D’autant plus qu’aider les autres, vos proches ou vos collègues, lorsqu’ils ont besoin de vous, est bénéfique. Il est également primordial de créer et de maintenir le contact (via le téléphone, les courriels, les réseaux sociaux ou les vidéoconférences), notamment avec vos proches mais aussi avec des personnes âgées ou isolées qui pourraient avoir besoin d’aide.

3. Prenez soin de vous

En période de stress, n’oubliez pas de vous écouter et de satisfaire vos propres besoins. Trouvez donc un moment pour pratiquer une ou plusieurs activités que vous appréciez…

La priorité est de maintenir une hygiène de vie : réaliser des exercices physiques, préserver un rythme de sommeil normal et une alimentation équilibrée. Garder ses habitudes n’a jamais été aussi essentiel pour sa santé !

Si toutefois vous ou l’un de vos proches présentez des difficultés de façon persistante, contacter un professionnel de la santé, un médecin ou un psychologue. Et pour les personnels de la gendarmerie et leurs familles, une cellule d’écoute nationale leur est entièrement dédiée pour les aider à mieux vivre le confinement !