Sport

Championnats militaires d’escalade : des gendarmes au sommet de la discipline

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© EMHM Chamonix
© Tous droits réservés

À l’occasion des championnats militaires d’escalade, qui se sont déroulés à Chamonix-Mont-Blanc, du 13 au 15 novembre, plusieurs gendarmes se sont distingués à travers les différentes épreuves disputées durant les trois jours de compétition.

Les championnats militaires d’escalade ont eu lieu la semaine dernière, au gymnase de l’École nationale de ski et d’alpinisme (ENSA), à Chamonix-Mont-Blanc (74).

Ce rendez-vous annuel des passionnés de la grimpe a réuni 93 militaires issus des différents corps d’armées, parmi lesquels une vingtaine de gendarmes, affectés pour la plupart en unités spécialisées montagne.

La compétition a débuté avec une épreuve de vitesse, au cours de laquelle la gendarme Floriane Clavel-Ravaille, affectée en escadron de gendarmerie mobile à Satory, s’est illustrée parmi les féminines, en terminant première en 11,95 secondes.

De leur côté, le réserviste Kévin Reina, de la compagnie de réserve territoriale de Lyon, et le maréchal des logis-chef Vincent Colomb, du Peloton de gendarmerie de montagne des Hauts-de-Bienne, se sont respectivement hissés sur la deuxième et la troisième marche du podium.

Le lendemain, la GND Floriane Clavel-Ravaille a réalisé une nouvelle performance en finissant à la deuxième place dans l’épreuve de bloc, particulièrement éprouvante.

Par la suite, 27 militaires, dont 10 gendarmes, avec en tête le MDC Vincent Colomb, se sont qualifiés pour la phase « difficulté ». Au terme de la finale de ces épreuves, qui portent bien leur nom, la GND Clavel-Ravaille termine une nouvelle fois sur le podium, cette fois en deuxième place.

Au combiné de ces trois jours intenses, Floriane Clavel-Ravaille et Vincent Colomb ont atteint la deuxième marche du podium, juste devant Kévin Reina qui accède quant à lui à la troisième place.

Une sacrée ascension pour nos gendarmes, qui ont touché, non pas les étoiles, mais de belles médailles !