Sport

Clarisse Agbegnenou reçoit le trophée Alexis Vastine 2019

auteur : l'aspirante Morgane Jardillier - publié le
© CNSD
© Tous droits réservés

L’École militaire a accueilli, le 30 octobre dernier, la 5e édition des Trophées des Champions des Armées. Cette cérémonie a pour objectif de mettre en valeur toutes les dimensions du sport militaire. Cinq prix ont été remis, dont le trophée « Alexis Vastine », récompensant un sportif de haut niveau de la Défense ayant marqué la saison, décerné cette année à Clarisse Agbegnenou.

La 5e édition des Trophées des Champions des Armées, organisée par le Centre national des sports de la Défense (CNSD), sous le patronage de Florence Parly, ministre des Armées, s’est déroulée le 30 octobre dernier, à l’École militaire, à Paris, en présence de l’amiral Jean Casabianca, major général des Armées et de nombreux représentants des Armées et du mouvement sportif français.

« Agir ensemble : l’engagement au service de la Nation et l’esprit de corps » était le thème de cette cérémonie, dont l’objectif est de mettre en valeur toutes les dimensions du sport militaire.

Cinq trophées ont été remis lors de la cérémonie : le trophée « Sport d’élite », le trophée « Sport et mémoire », le trophée « Sport pour tous », le trophée « Coup de cœur » et le trophée « Alexis Vastine ». Ce dernier, créé en hommage au champion militaire de boxe tragiquement décédé en 2015, récompense un sportif de haut niveau de la Défense ayant marqué la saison. Cette année, il a été décerné au maréchal des logis-chef Clarisse Agbegnenou, quadruple championne du monde de judo et membre de l'équipe des sportifs de haut niveau de la Défense gendarmerie, incarnant pleinement les valeurs militaires.

Le Trophée « Sport d’élite » est revenu à la délégation française des Jeux mondiaux militaires d’été à Wuhan, en Chine. Composée de sportifs militaires de trois armées et de la gendarmerie, incluant valides et blessés militaires, renforcés de l’Armée de Champions et de réservistes, de cadres des fédérations sportives, la délégation française est revenue auréolée de 82 médailles, soit deux fois plus que lors de la précédente édition. Le chef de la délégation a également remis au major général des Armées le Trophée du Faiplay obtenu par la France lors de ces Jeux, symbole de ses valeurs.

Un deuxième Trophée « Sport d’élite » a été attribué à l’équipe de France militaire de rugby, engagée en septembre dernier lors de la coupe du Monde militaire, au Japon, où elle a terminé à la 3e place sur le podium. Le rendez-vous est pris dans 4 ans pour la prochaine édition, qui se déroulera en France !

Le Trophée « Sport et mémoire » a récompensé le Raid de la Voie Sacrée, ralliant Verdun à Paris, organisé par la Fédération des clubs de la Défense, partenaire fort du CNSD dans l’organisation de championnats sportifs. Sur un parcours de 250 km en trail, VTT et swimrun, c’est le COMSIC de Rennes qui a remporté le raid pour les militaires. Un bel hommage rendu aux soldats et aux sportifs qui furent engagés sur le front lors de la Grande Guerre.

Jeux mondiaux militaires d’été : la France au pied du podium !

Les 7e jeux mondiaux militaire d’été se sont déroulés à Wuhan, en Chine, du 18 au 27 octobre. Près de 10 000 athlètes représentant plus de 100 nation..

Lire la suite...

Le prix spécial du jury 2019 a été attribué à Marie Bochet, athlète paralympique en Or de l’Armée de Champions et quintuple championne du monde de paraski alpin.

Marie-Amélie Le Fur, présidente du Comité paralympique et sportif français et marraine de l’édition, a tenu à remercier les Armées pour l’inclusion et l’importance apportée aux blessés militaires et au handisport dans les événements sportifs des armées et de la gendarmerie, comme en témoigne la 1re place remportée par la France au classement des médailles des blessés militaires, lors des derniers jeux mondiaux militaires d’été.

© CNSD

© Tous droits réservés

Hervé Piccirillo, président du Conseil International du sport militaire et commandant du CNSD, a rappelé dans son discours que le sport véhicule des valeurs communes entre le milieu civil et militaire.

« Qu’il s’agisse de la préparation physique opérationnelle, de la reconstruction des militaires blessés, du sport pour tous, du sport d’élite ou du sport de haut niveau, l’engagement et l’esprit de corps sont la clé de voûte des victoires. De la fraternité d’armes au combat qui permet de vaincre, à l’esprit d’équipe qui soude les athlètes pour viser toujours plus haut, ces liens intenses unissent sport et armées. »