Salon de l’escalade à Lyon : grimper en sécurité avec la gendarmerie

auteur : la capitaine Sophie Bernard avec le PGHM de l'Isère - publié le
© Cabcom Rhône-Alpes

À l’occasion de la première édition du salon de l’escalade, qui s’est déroulée à Lyon ce week-end, le peloton de gendarmerie de haute montagne de l’Isère était présent pour échanger avec les professionnels et les passionnés de ce sport en pleine ascension.

Du 15 au 17 novembre, s’est tenu, à Lyon, le premier salon en Europe dédié à l’escalade. Regroupant tous les acteurs du milieu, parmi lesquels 80 exposants, il a attiré plus de 6 000 visiteurs durant le week-end. Il faut dire que ce sport, praticable à l’intérieur comme à l’extérieur, est en plein essor depuis quelques années et sera même, pour la première fois, au programme des Jeux olympiques de Tokyo en 2020.

Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de l’Isère en a profité pour présenter ses missions spécifiques de secours en montagne et échanger sur les bonnes pratiques pour grimper en toute sécurité.

© Cabcom Rhône-Alpes

Le public a pu ainsi bénéficier de l’expertise de l’adjudant Benjamin Rongier, guide de haute montagne et moniteur d’escalade, et de l’adjudant Lionel Bouchet, également moniteur dans la discipline. Présents sur le stand durant les trois jours, les deux gendarmes-secouristes ont pu échanger sur les techniques mises en œuvre en secours, mais aussi renseigner sur les démarches à effectuer pour intégrer la gendarmerie et ses unités spécialisées.

© PGHM du Versoud

C’était également l’occasion pour la gendarmerie de renforcer les liens avec les autres acteurs institutionnels ou professionnels présents ; tels que les fédérations, les centres de formation ou les fabricants. Dans ce cadre, le chef d’escadron Patrick Poirot, commandant le PGHM de l’Isère, a participé à une table ronde concernant l’organisation du secours en montagne en France, avec ses homologues du service départemental d’incendie et de secours et de la compagnie républicaine de sécurité de Savoie.

© PGHM du Versoud

Enfin, anticipant le début de la saison hivernale, les gendarmes ont également dispensé, plus largement, des messages de prévention concernant la pratique d’activités en montagne : préparer sa sortie en observant les conditions météo et en prévenant l’entourage de l’itinéraire et des horaires prévus ; vérifier son équipement (le triptyque de sécurité pour les activités hivernales : détecteur de victime en avalanche, pelle et sonde) et emporter l’essentiel (boisson, nourriture, vêtement chaud supplémentaire, trousse de secours, matériel d’orientation, téléphone portable). Enfin, en cas d’accident, prévenir les secours en composant le 112.