Sport

Championnat de France militaire de raid : deux médailles de bronze pour les équipes gendarmerie

Auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© D.R.

Douze gendarmes ont participé à l’édition 2021 du championnat de France militaire de raid, organisée à Toulon par la Marine nationale, du 28 au 30 septembre. Au programme : trail, run and bike, VTT d’orientation, course d’orientation de nuit, tir, kayak, activités aquatiques et franchissements terrestres. Soit près de 24 heures d’épreuves cumulées en moins de 48 heures et deux podiums pour les gendarmes !

L'organisation du championnat de France militaire de raid était confiée cette année au bureau de l'Entraînement physique militaire et sportif de la base navale de Toulon. La compétition, qui s’est déroulée du 28 septembre au 1er octobre dans le Var, a réuni quarante-deux participants issus des armées, parmi lesquels douze gendarmes répartis en quatre équipes de trois coureurs : deux équipes hommes et deux mixtes.

L’objectif pour les quatorze équipes en lice : progresser en orientation et en autonomie tout au long de cette compétition comprenant un certain nombre d’épreuves : trail, run and bike, VTT d’orientation, course d’orientation de nuit, tir, kayak, activités aquatiques et franchissements terrestres.

Après avoir effectué les formalités administratives et vérifié le matériel technique et obligatoire, le départ du prologue est donné le 28 septembre, à 16 h 30, sur la frégate furtive « Le Courbet », par le contre-amiral commandant la base de défense de Toulon.

© D.R.

Après s'être équipés, les compétiteurs doivent effectuer un saut de 7 mètres dans l'eau pour rejoindre un zodiac en nageant. Des pagaies les y attendent pour ramer et rejoindre un parcours d'obstacles aquatique. S'ensuivent deux courses d'orientation et une via ferrata en clôture d’une première journée de course de près de 3 h 30.

Après une nuit en bivouac, les sportifs repartent dès 7 h 30 depuis un chaland de débarquement, pour enchaîner avec une épreuve de natation, du kayak, du VTT orientation, une course d'orientation, du tir laser et du tir au pistolet automatique, du paddle et un trail orientation, le tout agrémenté d'un kilomètre chrono en montée en VTT et d'un kilomètre vertical chrono en trail. Il est 19 h 30 quand sonne l’heure d’un repos bien mérité pour les participants.

Le troisième et dernier jour, après un deuxième bivouac, et une courte liaison en car, les voilà repartis pour un trail orientation qui les conduit jusqu’à un site d'escalade, où il leur faut grimper une voie chacun pour valider un bonus temps. Le retour se fait de nouveau en trail orientation, pour enchaîner avec une épreuve à VTT de près de 40 kilomètres, sur un parcours très cassant à fort dénivelé, entrecoupée d'une petite course d'orientation. Après 7 heures d'efforts au cours de cette troisième journée de course, les compétiteurs franchissent enfin la ligne d’arrivée finale.

Au terme de 24 heures d’épreuves cumulées en moins de 48 heures, deux équipes gendarmerie, l’une masculine et l’autre mixte, se hissent avec brio sur la troisième marche du podium.

À noter : au classement des équipes masculines, le trinôme formé par l’ADJ. Patrice M., le MDC S. L.-F. et le MDC Christophe C. termine 3e et décroche la médaille de bronze. Le LTN Yoann A., le MDC Benoît M. et le MDC Xavier T. terminent 7e. Pour les équipes mixtes, le LTN Éric S., le MJR Pierre S. et le MDC Sandy C. se hissent sur la 3e marche du podium et s’octroient le bronze, tandis que le MDC Arnaud É., l’ADC Magali N. et l’ADJ. Christophe G. s’offrent une belle 5e place.