Sport

De cap en cap pour la bonne cause

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Tous droits réservés

Huit gendarmes du peloton d’intervention de l’escadron de gendarmerie mobile 31/6 de Toulouse prendront part, au mois de mai, à un long périple cycliste du sud au nord de la France, au profit de deux associations de lutte contre le cancer du sein. Récit d’un projet un peu fou.

« Au départ, je voulais juste remonter dans le Nord », s’amuse le gendarme Bastien, affecté au peloton d’intervention de l’Escadron de gendarmerie mobile (EGM) 31/6 de Toulouse, qui voulait relever un challenge sportif : se rendre dans sa région natale à vélo, depuis la « ville rose ». Il en parle avec ses camarades du groupe vélo de l’escadron, qui embrayent aussitôt et proposent de l’accompagner.

D’autres suivront, pas forcément des branchés de la petite reine d’ailleurs. « Ici, c’est plutôt une terre de rugby, certains n’ont pas vraiment des physiques de cyclistes », observe Bastien. De fait, la balance des équipiers oscille entre 75 et 110 kg… « On s’adaptera au rythme de chacun ! »

Au profit de la lutte contre le cancer

Rapidement, certains proposent d’allonger le parcours et de traverser toute la France, du sud au nord. « On n’était plus à 200 kilomètres près », note le gendarme. Le groupe décide de partir du Cap d’Agde, dans l’Hérault, pour rejoindre le Cap Blanc Nez, dans le Pas-de-Calais. Le projet De cap en cap vient de naître. Une association est créée, dont Bastien devient le président.

Très vite aussi, décision est prise de rouler pour la bonne cause, en l’occurrence la lutte contre le cancer du sein, et de soutenir deux associations : Vivre comme avant et SOS Cancer du sein. « On connaît tous dans son entourage quelqu’un qui est touché par cette maladie », relève Bastien. Une cagnotte a été mise en ligne. Les sommes perçues seront intégralement versées à ces deux organismes.

Le périple de 1 341 kilomètres se déroulera du 17 au 30 mai, avec entre cinq et six heures de vélo par jour. Ils seront huit au départ, sept cyclistes et un soutien logistique qui les accompagnera en voiture.

Souhaitons d’ores et déjà bonne chance et bon courage à cette équipe de choc : Bastien, Steven, Geoffrey, Evan, Damien, Clément et les deux Benjamin ! Et n’hésitez pas à soutenir leur beau projet en vous abonnant à leurs pages Facebook et Instagram !