Sport

La gendarmerie sur le podium du 5e championnat de France militaire de handball

Auteur : la lieutenante Floriane Hours - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© GND C. CORVI
Organisée pour la première fois par un groupement de gendarmerie, la 5e édition du championnat de France militaire de handball s’est déroulée du 15 au 17 février 2022, à Chambéry. Une vraie réussite, notamment pour l’équipe féminine de la gendarmerie.

Dans les locaux du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball, le club de handball de l’agglomération, aussi appelé Groupama Académie, plus de 150 athlètes, issus de la gendarmerie, de l’armée de Terre, de la Marine et de l’armée de l’Air et de l’Espace, se sont affrontés pour remporter le titre de champion de France militaire de handball. Au total, pour cet événement organisé par le groupement de gendarmerie départementale de Savoie, avec l’aide du club de handball, huit équipes étaient présentes, soit deux équipes (une féminine et une masculine) par corps d’armée.

Les féminines conservent le titre

Les deux équipes de la gendarmerie, sacrées championnes de France militaire de handball lors du dernier championnat, en 2019, ont ainsi remis leur titre en jeu. Un titre que l’équipe féminine s’est empressée de récupérer, raflant la première place du podium à l’armée de Terre, arrivée deuxième devant la Marine (3e) et l’armée de l’Air et de l’Espace (4e). Du côté des hommes, en revanche, le titre de champions de France militaire a quitté l’institution pour être remis aux sportifs de l’armée de Terre. À l’issue de matches intenses, l’équipe masculine de la gendarmerie a tout de même réussi à décrocher une troisième place devant la Marine (4e) et derrière l’armée de l’Air et de l’Espace (2e).

© GND C.CORVI

Renforcer le lien armées-Nation

Pour soutenir les athlètes militaires de tous grades et de toutes spécialités, les spectateurs ont été nombreux à faire le déplacement, et pour cause. Pour la première fois depuis sa création en 2016, le championnat s’est déroulé, non pas au sein d'une caserne militaire, mais dans un lieu civil, ouvert à tous, l’académie de handball de Chambéry. À travers cette collaboration, la gendarmerie a souhaité ouvrir l’événement non plus seulement aux militaires, mais à l’ensemble de la population (écoles, centres aérés, autres clubs sportifs,...). Une volonté pour l'institution de remettre le lien armées-Nation au cœur des échanges, en partageant avec les spectateurs, les valeurs communes de solidarité et de fair-play.

Toujours dans l’optique de renforcer ce lien armées-Nation, plusieurs stands ont été mis en place en parallèle des matches. La gendarmerie a ainsi présenté le PGHM (Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne), le PSIG (Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie), les gendarmeries mobile et départementale,… L’armée de Terre a également répondu présent avec la venue du 13e BCA (Bataillon des Chasseurs Alpins).

© GND C.CORVI

Une remise de trophées étoilée

Pour la remise des trophées et des prix, là aussi le groupement de gendarmerie de la Savoie et le club ont vu les choses en grand. Les trophées des équipes championnes de France militaires ont été remis, pour les femmes, par le Général Tavel, commandant la région Auvergne Rhône-Alpes et la gendarmerie de la zone de défense et de sécurité sud-est, Guillaume Gille, sélectionneur de l’équipe de France masculine et son adjoint, Érick Mathé, également entraîneur du Chambéry Savoie Mont-Blanc Handball. Deux personnalités emblématiques du handball français qui, au côté du général Gilles Darricau, officier général de la zone de défense et de sécurité Sud-Est, ont également remis le premier prix à l’équipe masculine de l’armée de Terre, sacrée championne de France militaire.