Sport

#RépondrePrésent : « Challenge Stonne », une course pour soutenir la recherche d’un vaccin contre la COVID-19

Auteur : Pablo Agnan - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© BRC Fanny FERROLI

Courir pour soutenir la recherche d’un vaccin contre la COVID-19. Du 15 au 19 juin, le Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM) de Versailles-Satory a initié une compétition sportive à but commémoratif et caritatif : le « Challenge Stonne ». Les recettes de cet hommage sportif seront reversées à l’Institut Pasteur.

En mai 1940, le 45Bataillon de chars de combat de la gendarmerie (45BCCG) est engagé dans les Ardennes pour contrer l’avancée de la 10Panzer-Division allemande. Les combats devant les villages de Sy et Stonne sont d’une extrême violence. En quatre jours, le 45BCCG perd 40 de ses 45 chars. Du 15 au 25 mai 1940, Stonne changera de camp 17 fois.

Sur les 42 000 Français engagés dans cette batailles, 7 500 seront blessés et 1 000 tués. Les Allemands, eux, subiront des pertes bien plus lourdes, avec 26 500 soldats blessés et près de 3 000 tués.

Des gendarmes sous blindage

Moins de 20 ans après son apparition, la gendarmerie adopte le char de combat. Qu’il soit à roue ou à chenilles, le véhicule blindé appartient à l’hi..

Lire la suite...

Malgré une résistance acharnée, ce succès défensif se transforme en victoire opérationnelle pour les armées du Troisième Reich. La bataille de Stonne est l’une des dernières tentatives de contre-attaque alliée avant l’Armistice. Le 45BCCG sera reconstitué et réengagé les 23 et 24 mai, à Tannay (08), puis du 10 au 17 juin, dans la région de Perthes (77). Lors de son repli vers Autun, il sera finalement encerclé par une Panzer-Division à Tavernay (71). Après 37 jours de rudes combats, le 45BCCG compte 30 tués, quatre disparus et 59 blessés, sur 566 hommes au départ.

Un challenge pour rendre hommage aux aînés

Si une réplique d’un char B1 bis1, installée à côté du monument aux morts, vient rappeler le sacrifice des hommes du 45BCCG, des commémorations sont également organisées chaque année par le Groupement blindé de gendarmerie mobile (GBGM) de Versailles-Satory, en sa qualité de digne héritier. Mais cette année, en raison de la COVID-19, toutes les commémorations ont été annulées.

rondacherondache

Une rondache, commémorant le 80anniversaire de la bataille de Stonne et l’événement actuel, a été commercialisée pour l’occasion. 

© Tous droits réservés

« Pour le 80anniversaire de cette bataille, on ne pouvait pas ne rien faire. Il fallait rendre hommage à nos aînés », insiste l’adjudant-chef Bertrand, du GBGM. Au départ, le GBGM avait vu les choses en grand : une cérémonie d’envergure à Stonne, conjointement avec nos camarades du 51RI – CENTIAL (51Régiment d’Infanterie - Centre d'Entraînement Interarmes et du Soutien Logistique) de Mourmelon (51), et plusieurs autres plus petites, une par village où sont tombés les soldats du 45BCCG. Une course à pied de 150 kilomètres aurait dû relier tous ces villages.

Courir pour participer à la lutte contre la COVID-19

Finalement, seule la course à pied de 150 kilomètres a été conservée. Mais là encore, la crise sanitaire a limité les options : pas de cross ou de grande course. Alors il a fallu être innovant : « Nous avons décidé que la compétition se ferait sous la forme d’une course relais », détaille le sous-officier. L’épreuve, réservée aux gendarmes de Satory et ceux des Yvelines (78), prend la forme d’une boucle de six kilomètres, dessinée à l’intérieur de l’emprise militaire.

Chaque équipe comptait au maximum 25 membres. Au total, 300 personnes ont ainsi participé à ce challenge, dont sept escadrons de marche et une équipe état-major du GBGM, le groupement de gendarmerie départementale des Yvelines, une équipe du CSAG de Satory (Centre de Soutien Automobile de la Gendarmerie) et, pour finir, le GIGN, « qui est venu en force », précise l’adjudant-chef. Une belle opération de cohésion et de commémoration, mais aussi financière, puisque le droit d’inscription était de 5 euros par coureur.

Gend’Run : une course caritative organisée par trois militaires

Trois gendarmes ont mis sur baskets une course virtuelle, qui se déroulera du 17 au 21 juin, sur tout le territoire national. Un challenge caritatif,..

Lire la suite...

Les fonds récoltés seront redistribués à l’Institut Pasteur, afin de contribuer à la recherche d’un vaccin contre la COVID-19. Le succès de cette opération a été tel, que le GBGM va reconduire l’événement tous les ans.

Le challenge Stonne a été remporté cette année par une équipe du GIGN et pour les unités du GBGM, par une équipe de l’escadron 16/1. Les coureurs remettront leur titre en jeu en 2021.

1 Le 45BCCG n'était pas doté du char lourd B1 Bis. Il utilisait un type de chars légers : le Hotchkiss H39.