Sport

Trois gendarmes mobiles remportent le Raid Amazones

Auteur : le chef d'escadron Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Equipe 324 / Raid Amazones Sri Lanka 2022

Après s’être entraînées durement et avoir attendu deux ans du fait de la crise sanitaire, Océane, Pauline et Audrey se sont élancées, le 13 mars dernier, pour défier d’autres équipes dans le cadre du Raid Amazones, organisé au Sri Lanka. La fine équipe de « moblos » est finalement arrivée en tête de cette expédition sportive et caritative exclusivement féminine.

« Nous sommes plus motivées que jamais et visons le podium », avait affirmé Océane la veille du départ pour le Raid Amazones. Un souhait qui a été exaucé, puisque les trois camarades de l’escadron 42/3 de Lucé viennent de gagner la compétition, ayant remporté six épreuves sur sept, en un temps global de 6 heures et 35 minutes.

En 2019 déjà, l’équipe des Gend’ArMazones s’était illustrée en finissant à la troisième place du podium. Une prouesse qui a poussé Océane, Pauline et Audrey à s’inscrire :« Il n’y avait pas encore eu d’équipe de gendarmes mobiles. On s’est dit pourquoi pas, on crée une team et on fait connaître cette partie de la gendarmerie qui est souvent méconnue des femmes. »

Affrontant chaque jour un nouveau défi, les jeunes femmes ont pu faire la démonstration d’une condition physique à toute épreuve. Elles ont fini premières au tir à l’arc, à la chasse au trésor (ex-aequo), mais aussi sur les deux trails de 11 et 14 kilomètres. Le trio est également arrivé avec deux minutes d’avance sur l’épreuve de VTT et avec un écart de cinq minutes au bike and run. « Nous sommes parties en dernière place et nous sommes remontées pour finir avant tout le monde, donc on est vraiment très fières. On ne comprenait pas pourquoi il y avait deux scooters devant nous », s’amusent-elles, ayant mis du temps à réaliser qu’elles étaient passées devant toutes les autres équipes.

Seule l’épreuve de canoë, où elles ont terminé dixièmes, a bien failli leur faire prendre l’eau dans cette folle aventure. Mais celle-ci se termine en beauté, puisque le trio de choc est parvenu à se hisser tout en haut du podium, une médaille au cou et des souvenirs plein la tête. S’inscrivant avant tout dans une démarche caritative, les jeunes femmes ont déjà annoncé qu’elles reverseraient le chèque de 1 000 euros qu’elles ont remporté à l’association les Étoiles Bleues.