Culture

À la découverte des symboles militaires

Proposé par le Service historique de la Défense (SHD), sous la direction d’Hervé Drévillon et Édouard Ebel, l’ouvrage collectif Symbolique, traditions et identités militaires explore l’importance de la fonction symbolique dans les sociétés militaires. Une étude étendue à la gendarmerie à travers cinq textes.

GIGN-RAID : deux anciens patrons témoignent dans un livre inédit

Même si Noël est passé, il n’est pas trop tard pour acheter le livre « GIGN-RAID, deux patrons face aux nouvelles menaces ». Dans cet ouvrage de 210 pages, les deux anciens commandants de ces prestigieuses unités livrent leurs confidences sur de nombreux sujets : commander des « chevaux de course », lutte contre le terrorisme, le futur de ces unités. Le général Thierry Orosco offre à Gendinfo quelques confidences tirées des sujets abordés dans ce livre .

Sylvain Wajchert, gendarme et homme « à tout fer »

Quand sa journée de travail se termine, Sylvain enlève son uniforme d’adjudant et se saisit de son arc à souder, pour créer toutes sortes de personnages et de véhicules, à partir d’objets recyclés. Portrait de ce fan de métal, l’un des onze artistes, et des deux sculpteurs, ayant reçu l’agrément de peintre de la gendarmerie.

Mirota, des chipies aux gendarmes

Gend’Info poursuit la série de portraits des onze artistes agréés par la gendarmerie nationale, avec celui de Michelle Roberjot, dite Mirota. Rencontre dans son atelier, à Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Plongez-vous dans le Sang de l’Hydre !

 Le nouveau thriller de Marc Laine vient de paraître aux éditions Les Nouveaux auteurs. Sous la plume de ce gendarme écrivain, ce n’est cette fois plus un policier, mais une capitaine de gendarmerie qui doit affronter une menace terrifiante...

Joël Lemaine, aquarelliste de la gendarmerie

Pour la première fois cette année, la gendarmerie nationale a décidé d’agréer ses propres peintres, sculpteurs et photographes. Gend’Info vous présentera chacun des onze artistes, dans une série de portraits qui débute avec Joël Lemaine, l’un des sept peintres retenus.

De l’Arme au stylo

Un an seulement après la parution du premier tome de la BD consacrée au Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), voici déjà la suite ! Et son scénariste, Jean-Luc Calyel, sort également un nouveau polar. Portrait d’un ancien chef de groupe opérationnel devenu raconteur d’histoires.

Le premier prix du roman de la gendarmerie officiellement lancé

Le Quartier des Célestins, maison mère du 1er régiment de cavalerie la Garde républicaine, a accueilli, ce mercredi 7 octobre, les membres du jury du premier prix du roman de la gendarmerie nationale. Un jury composé de quelques têtes bien connues, comme Maxime Chattam ou encore Nikos Aliagas. Ces derniers désigneront un manuscrit vainqueur, qui aura la chance d’être publié aux Éditions Plon, maison organisatrice du prix.