Culture

La gendarmerie maritime au cœur d’un roman policier

Auteur : Stéphane Fronczak et Angélina Gagneraud - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
Roman policier coécrit par deux gendarmes maritimes : Stéphane Fronczak et Thierry Guillerminet. L’infographie a été réalisée par le fils de ce dernier.
© D.R.

Stéphane Fronczak et Thierry Guillerminet sont deux gendarmes maritimes passionnés d’écriture. Ils signent, à quatre mains, leur premier ouvrage commun intitulé « Le phare des naufragés ».

Ce roman, coécrit par Stéphane Fronczak et Thierry Guillerminet, met en lumière Guillaume Bélange, patron d'une brigade de gendarmerie maritime sur la Côte d’Azur. Ce dernier rêve d'une nouvelle vie, d’une nouvelle carrière. Le hasard des rencontres joue en sa faveur et il est recruté comme directeur d'une structure expérimentale destinée à accueillir des détenus psychopathes : le phare des Bishop Rock. Une autre vie s'offre enfin à lui, mais, la veille de son départ, il découvre ses voisins assassinés… Il ne devra plus hésiter, au risque de le regretter.

Une histoire de coécriture

L’adjudant-chef Stéphane Fronczak, enquêteur en Nouvelles technologies (Ntech), est actuellement à la tête du groupe d’appui judiciaire de la section de recherches de la gendarmerie maritime de Toulon. Quant à Thierry Guillerminet, il a récemment quitté l’Institution. Il travaille encore dans le milieu maritime, mais en Afrique, où il forme, au sein d'une structure européenne, de futurs navigateurs et personnels de bord afin de créer une gendarmerie maritime africaine. Il a terminé le service comme major de gendarmerie, commandant d’une vedette de surveillance côtière au Havre.

Les deux hommes aiment l’écriture depuis de longues années. Le premier se plaît à rédiger des essais, des histoires sous forme de nouvelles, des blogs, des sites Web. Le second a déjà auto publié deux romans. Un beau jour, Thierry invite son camarade à lui soumettre une histoire. « Piqué au jeu », Stéphane lui propose une idée et c’est tout simplement qu’ils se lancent dans la rédaction de ce roman. Ensemble.

« La rédaction s’est faite en seulement trois mois, souligne Stéphane. Thierry écrivait une partie, j’en rédigeais une seconde. Et chacun complétait le texte de l’autre. Nous discutions des personnages, de leur épaisseur, de leur rôle, etc. Il en allait de même pour le déroulement, l'évolution de l'histoire. Mais c'est Thierry qui a écrit la fin et m'en a fait la surprise. »

Après l’écriture, les deux auteurs ont cherché une maison d’édition et l’aventure se poursuit en librairie… « À notre connaissance, il s'agit du premier roman policier écrit par des gendarmes maritimes et dans lequel le héros est lui-même un gendarme maritime. » De quoi intriguer à plus d'un titre…

« Le phare des naufragés », par Stéphane Fronczak et Thierry Guillerminet, aux éditions du Vénasque. Roman distribué en version papier et epub sur les sites d'Amazon, Fnac, Cultura, ainsi que par la maison Hachette offrant donc la possibilité de commander en librairie.