Culture

Le musée de la gendarmerie prépare la saison estivale

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Tous droits réservés

En espérant une amélioration des conditions sanitaires pour reprendre une activité culturelle normale, le musée de la gendarmerie travaille déjà sur sa future programmation, comprenant à la fois des expositions et des ateliers à découvrir à Melun ou en ligne, mais aussi des rendez-vous en Île-de-France.

 

En attendant de retrouver les curieux souhaitant en savoir plus sur l’Institution, l’équipe du musée de la gendarmerie s’active pour eux en coulisses et propose d’ores et déjà des rendez-vous culture !

En avant les histoires

Dès que les conditions sanitaires permettront sa réouverture, les petits comme les grands pourront retrouver, pour la deuxième année consécutive, l’exposition « Playmobil, en avant les métiers de la gendarmerie », du 3 juillet au 5 septembre prochain. Douze dioramas réalisés à partir des célèbres petites figurines, dont certaines spécialement customisées pour l’occasion, illustreront l’actualité de la gendarmerie.

Avant cette pause récréative, une exposition pleine d’humanité, intitulée « Portraits de gendarmerie », se tiendra du 28 mai au 11 juillet 2021. Les visiteurs pourront y découvrir les portraits et récits de femmes et d’hommes derrière leur uniforme de gendarme.

Pour les férus d’enquête, l’atelier « Les sciences du crime » fera son grand retour l’après-midi du 5 juin prochain. Après inscription préalable, les participants pourront se glisser dans la peau des experts, en enfilant la fameuse combinaison blanche et en manipulant du matériel de professionnel pour chercher des traces et des indices.

© D.R.

Rouler des mécaniques

Le musée de la gendarmerie s’exporte aussi avec des rendez-vous franciliens portant sur la mémoire mécanique de l’Institution. Pour célébrer les 50 ans de l’A310, les Alpine Renault seront de sortie, le 29 mai prochain, à l’autodrome de Linas-Montlhéry (91). Les amoureux de l’ancien véhicule rapide d’intervention pourront y découvrir deux modèles différents.

Le musée participera également au rallye du cœur, qui se tiendra le 19 juin prochain, au château de Dampierre (78). 250 équipages au volant de voitures récentes ou anciennes, dont celui du musée au volant de la Subaru Impreza, proposeront une balade à bord pour les enfants atteints d’un cancer et leurs parents. Les dons attribués par voiture iront au profit de l’association Imagine for Margo. Enfin, à l’occasion du meeting aérien « Paris-Villaroche Air Legend », le musée présentera une partie de son patrimoine en termes de flotte, notamment la fameuse Alouette.

La gendarmerie à l’écran

Si le musée a dû s’adapter face au confinement, il entend bien poursuivre également son activité en ligne, en proposant, par exemple, une visite virtuelle à 360° de l’exposition « Les gendarmes crèvent l’écran ». Le public plongera ainsi au cœur d’une ambiance de loges d’artistes et pourra découvrir ou redécouvrir la représentation du gendarme dans la fiction audiovisuelle.

© Tous droits réservés

Pour aller plus loin, les internautes pourront suivre une conférence en ligne sur la chaîne Youtube du musée, où le commissaire de l’exposition explique la façon dont le rôle du gendarme pendant la Seconde Guerre Mondiale a été retranscrit à l’écran dans la série « Un village français ».

Enfin, entre vacances et confinement, le musée pense aux parents et continue de proposer des activités créatives, grâce à des tutos en ligne sur sa chaîne Youtube (« Marionnette de gendarme », « Pantin de gendarme en pâte Fimo » et « Flip Book : il était une fois le cinéma »). Il propose même de fournir le matériel nécessaire, moyennant 5 euros, avec « Mon atelier à emporter ». Les visiteurs aimant rapporter un souvenir de leurs virées culturelles trouveront également de quoi satisfaire leur fièvre acheteuse sur la boutique en ligne du musée.