Interviews

Palais de Justice de Paris : un lieu unique, chargé d’histoire et symbolique de l’engagement et du savoir-faire de la gendarmerie

Moulures sur les murs, plafond hautement voûté, cheminée, boiseries et grands rideaux. Il émane du bureau du commandant militaire du Palais de Justice de Paris une forte empreinte historique. Le colonel qui occupe les lieux est investi d’une mission sensible et singulière : veiller à la sûreté d'un édifice emblématique et au bon fonctionnement de l’activité juridictionnelle d’une institution judiciaire sans doute la plus importante du pays. Entretien avec le colonel Georges-Pierre Monchotte.

Sécurité des mobilités : changer les modes de contrôle et d’interception face aux refus d’obtempérer

Face à l’explosion des refus d’obtempérer, le département de la Loire-Atlantique expérimente, depuis le début de l’année, la formation de ses personnels à une autre méthode de contrôle, accentuant, d’une part, la mise en œuvre des principes classiques d’intervention professionnelle en amont et pendant les opérations, et d’autre part, privilégiant l’interception différée.

SNU : « une immersion dans la réalité du terrain »

Ancrer les jeunes dans la réalité, tel est le leitmotiv du gendarme Anthony. Ce réserviste d’Île-de-France, directeur d'école dans le civil, participe, depuis plus d'un an, à l'encadrement de lycéens dans le cadre du SNU (Service National Universel). Il propose ainsi aux volontaires une véritable immersion dans la peau d'un militaire. L'objectif ? Casser une image souvent biaisée du métier.