Interviews

Tempête Alex : la gendarmerie résiliente face à la crise

Auteur : Antoine Faure - publié le
Temps de lecture: ≃0 min.
Gendarme Mickaël Tena de la cellule SC2 (Système de cartographie de crise), basée à MontpellierGendarme Mickaël Tena de la cellule SC2 (Système de cartographie de crise), basée à Montpellier
Gendarme Mickaël Tena de la cellule SC2 (Système de cartographie de crise), basée à Montpellier
© CNE RES Virginie Massol

Le gendarme Mickaël Tena est opérateur SC2, le système de cartographie de crise développé par le Centre de planification et gestion de crise (CPGC).

« Nous avons été engagés sur la tempête Alex avec le CPGC. Notre mission est d’apporter aux unités des cartes opérationnelles, à la suite des modifications de terrain dues aux intempéries. Nous effectuons des survols en hélicoptère des zones impactées.

L’appareil est équipé d’une caméra permettant de prendre des photographies aériennes de très haute résolution. Nos chefs ont un besoin impératif de cartes actualisées en temps réel, permettant de voir l’évolution du paysage, afin de mieux coordonner les forces projetées sur le terrain. »