Portraits

Adjudant Yoann, réserviste engagé dans le DEPP sur l'Île d'Yeu

Auteur : Antoine Faure - photos GAV T. Doublet - publié le
Temps de lecture: ≃1 min.
© GEND/SIRPA/T.DOUBLET

L'adjudant Yoann a été affecté cet été à la Brigade territoriale autonome (BTA) de l’Île d’Yeu, dans le cadre du Dispositif estival de protection des populations (DEPP) du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de la Vendée.

L’adjudant Yoann est un ancien militaire de l’armée de Terre, chasseur alpin entre autres, et ça se voit un peu parce qu’il est bien carré. Il a fait partie au mois d’août des réservistes engagés sur l’Île d’Yeu, dans le cadre du Dispositif estival de protection des populations (DEPP) du Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de la Vendée, après une première mission au Croisic.

Devenu civil de la Défense, Yoann pilote désormais les essais de véhicules de la Direction générale de l’armement (DGA) à Angers. « Nous testons tous les véhicules de mobilité terrestre de l’armée, du petit 4x4 au char Leclerc, mais aussi des véhicules des pompiers et de la gendarmerie. Nous avons un terrain de 300 hectares, avec des pistes pour faire du vieillissement accéléré. Nous faisons aussi des essais sur d’autres terrains : boue, neige, sable, cailloux… Et nous disposons d’une chambre climatique pour reproduire tous les climats possibles, de la tempête de sable au froid polaire. »

© Tous droits réservés

Il est devenu membre de la réserve opérationnelle de la gendarmerie sur le tard, pour être davantage au contact de la population. « Depuis 5 ans, j’y consacre tous mes congés. Par ailleurs, je suis Aide moniteur intervention professionnelle (AMIP). J’aime transmettre ce que je sais aux plus jeunes, dans le cadre des Préparations militaires gendarmerie (PMG), et le fait d’effectuer des renforts me permet d’enrichir mon expérience du terrain et ma culture de la gendarmerie. »