Recheche

198 résultat(s) trouvé(s)

Wendall Utroi : la psychologie humaine au cœur de l'écriture

À l'occasion du salon littéraire organisé par l'École nationale de la gendarmerie nationale, le 18 novembre 2017 à Melun, Wendall Utroi s'est prêté au jeu de l'interview

Retraité de la police nationale, Wendall est un homme d'action devenu auteur à la fin de sa carrière. Il a notamment servi au sein d'une brigade anti-criminalité et en tant qu'instructeur en école de police avant de s'engager pour deux missions, en Afghanistan et au Kosovo. C'est au cours de ces séjours à l'extérieur de nos frontières qu'il ressent le besoin d'écrire. Depuis, en 5 années, il a écrit 5 ouvrages !

Il s'essaye à différents registres comme le thriller psychologique, l'histoire imaginaire et fantastique, ou encore le roman à suspense. Dans la plupart de ses œuvres : les protagonistes sont confrontés à de terribles choix. Ils font face à de nombreux rebondissements, parfois chaotiques. Wendall Utroi aime tenir ses lecteurs en haleine !

Dans cette interview, vous découvrirez quelques facettes de sa personnalité, son histoire, ses relations avec la gendarmerie notamment lorsqu'il était policier. Il nous confie ce qui l'anime, sa passion pour l'écriture et nous parle de l'un de ses livres : "Wanda".

Ouvrages :
1er février 2014 : "Un genou à terre" - thriller psychologique
7 mars 2015 : "Le dompteur de la pluie" - roman "enchanteur", monde fantastique
3 février 2016 : "L'enjeu" - thriller psychologique
13 janvier 2017 : "Wanda" - roman à suspense
21 décembre 2017 : "Comme un phare dans la tourmente" - histoire familiale, empreinte d'amour

Wendall Utroi : la psychologie humaine au cœur de l'écriture

À l'occasion du salon littéraire organisé par l'École nationale de la gendarmerie nationale, le 18 novembre 2017 à Melun, Wendall Utroi s'est prêté au jeu de l'interview

Retraité de la police nationale, Wendall est un homme d'action devenu auteur à la fin de sa carrière. Il a notamment servi au sein d'une brigade anti-criminalité et en tant qu'instructeur en école de police avant de s'engager pour deux missions, en Afghanistan et au Kosovo. C'est au cours de ces séjours à l'extérieur de nos frontières qu'il ressent le besoin d'écrire. Depuis, en 5 années, il a écrit 5 ouvrages !

Il s'essaye à différents registres comme le thriller psychologique, l'histoire imaginaire et fantastique, ou encore le roman à suspense. Dans la plupart de ses œuvres : les protagonistes sont confrontés à de terribles choix. Ils font face à de nombreux rebondissements, parfois chaotiques. Wendall Utroi aime tenir ses lecteurs en haleine !

Dans cette interview, vous découvrirez quelques facettes de sa personnalité, son histoire, ses relations avec la gendarmerie notamment lorsqu'il était policier. Il nous confie ce qui l'anime, sa passion pour l'écriture et nous parle de l'un de ses livres : "Wanda".

Ouvrages :
1er février 2014 : "Un genou à terre" - thriller psychologique
7 mars 2015 : "Le dompteur de la pluie" - roman "enchanteur", monde fantastique
3 février 2016 : "L'enjeu" - thriller psychologique
13 janvier 2017 : "Wanda" - roman à suspense
21 décembre 2017 : "Comme un phare dans la tourmente" - histoire familiale, empreinte d'amour

19 et 20 avril : les officiers-élèves s'affrontent à "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles"

En avant-première, découvrez les images des officiers-élèves, en formation à l'EOGN, qui ont participé aux émissions programmées les 19 et 20 avril prochains.

Ils sont quatre candidats, officiers-élèves à l'École des officiers de la gendarmerie nationale, à Melun, à avoir été sélectionnés pour représenter leur école lors de la fameuse émission : "Questions pour un champion".

Jeudi 19 avril, à partir de 18 heures, sur France 3, retrouvez Benoît, Corinne, Théophile et Johan.

Nos quatre candidats s'affronteront face au présentateur Samuel Étienne. Le finaliste participera, quant à lui, à la grande finale diffusée le lendemain, vendredi 20 avril, même heure, même chaîne. Il se mesurera au meilleur élève de Polytechnique, de l'Edhec et de l'ISAE-Supaéro.

Pour vous, nous avons suivi les coulisses des deux émissions, dont nous vous dévoilons les premières images ! 1, 2, 3, ... Top. Ça tourne !

19 et 20 avril : les officiers-élèves s'affrontent à "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles"

En avant-première, découvrez les images des officiers-élèves, en formation à l'EOGN, qui ont participé aux émissions programmées les 19 et 20 avril prochains.

Ils sont quatre candidats, officiers-élèves à l'École des officiers de la gendarmerie nationale, à Melun, à avoir été sélectionnés pour représenter leur école lors de la fameuse émission : "Questions pour un champion".

Jeudi 19 avril, à partir de 18 heures, sur France 3, retrouvez Benoît, Corinne, Théophile et Johan.

Nos quatre candidats s'affronteront face au présentateur Samuel Étienne. Le finaliste participera, quant à lui, à la grande finale diffusée le lendemain, vendredi 20 avril, même heure, même chaîne. Il se mesurera au meilleur élève de Polytechnique, de l'Edhec et de l'ISAE-Supaéro.

Pour vous, nous avons suivi les coulisses des deux émissions, dont nous vous dévoilons les premières images ! 1, 2, 3, ... Top. Ça tourne !

Valdémoro : une scolarité franco-espagnole

Pour la première fois en Europe, une promotion mixte a été créée en Espagne, composée d’élèves-gendarmes et de gardes jeunes.

Depuis le 20 octobre 2017, et pour neuf mois, 119 élèves-gendarmes ont rejoint 177 gardes jeunes espagnols au sein de leur école militaire, « el Colegio de Guardias Jóvenes », à Valdemoro, près de Madrid (Espagne). Cette promotion « gendarme Garcia » est née d’une volonté forte des deux pays de renforcer leur coopération.

Entrez dans les coulisses de l'émission : "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles"

Ce soir, sur France 3, les officiers-élèves de l'EOGN s'affronteront à "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles", avant la grande finale de demain soir. Entrez dans les coulisses de l'émission !

Ce jeudi soir, sur France 3, les officiers-élèves Benoît, Corinne, Théophile et Johan s'affronteront, face au présentateur Samuel Étienne, afin de déterminer lequel d'entre-eux représentera l'École des officiers de la gendarmerie nationale lors de la finale de l'émission dédiée aux grandes écoles.

Demain soir, vendredi 20 avril, le finaliste se mesurera en effet au meilleur élève de Polytechnique, de l'Edhec et de l'ISAE-Supaéro.

Pour vous, nous avons suivi les coulisses de l'émission, dont nous vous dévoilons les images ! 1, 2, 3... Ça tourne !

Les deux émissions seront disponibles en replay après leur diffusion à l'antenne.

Entrez dans les coulisses de l'émission : "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles"

Ce soir, sur France 3, les officiers-élèves de l'EOGN s'affronteront à "Questions pour un champion – spéciale grandes écoles", avant la grande finale de demain soir. Entrez dans les coulisses de l'émission !

Ce jeudi soir, sur France 3, les officiers-élèves Benoît, Corinne, Théophile et Johan s'affronteront, face au présentateur Samuel Étienne, afin de déterminer lequel d'entre-eux représentera l'École des officiers de la gendarmerie nationale lors de la finale de l'émission dédiée aux grandes écoles.

Demain soir, vendredi 20 avril, le finaliste se mesurera en effet au meilleur élève de Polytechnique, de l'Edhec et de l'ISAE-Supaéro.

Pour vous, nous avons suivi les coulisses de l'émission, dont nous vous dévoilons les images ! 1, 2, 3... Ça tourne !

Les deux émissions seront disponibles en replay après leur diffusion à l'antenne.

Au coeur de l’ouragan : témoignage de gendarme

Du 5 au 6 septembre 2017, un ouragan de classe 5, IRMA, ravage les Antilles, en particulier l’île de Saint-Martin. Premier ouragan à rester classer 5 pendant une aussi longue période, ses rafales dépassent 360 km/h. De la taille de la France, il cause la mort de neuf personnes et des dégâts matériels de grande ampleur. L’adjudant Grégory Desloges est opérateur au centre des opérations et de renseignement de Saint-Martin. Il revient sur ces quelques jours qui ont tout changé, pour les gendarmes de l’île et leurs familles.