Immersion

L’action de la gendarmerie aux frontières

Le début du confinement lié à la crise sanitaire du COVID-19 a été accompagné d’un rétablissement des contrôles aux frontières du territoire français. Toujours en coopération avec ses partenaires extérieurs, la gendarmerie vient les appuyer dans ce cadre à différents titres.

Pas de répit pour Harpie

Entre le 25 et le 28 avril, les gendarmes et les militaires des Forces armées de Guyane (FAG) ont mené plusieurs opérations conjointes dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage illégal. Deux de ces missions ont permis la découverte de cinq sites illégaux et la saisie ou la destruction de 8 tonnes de marchandises en tout genre.

Des patrouilles pour surveiller les voies d’eau, les berges et plus si affinités

Depuis la mise en place du confinement, les voies d’eau et les berges sont interdites d’accès par différents arrêtés préfectoraux pris dans le cadre de la crise sanitaire. La brigade fluviale de Conflans-Sainte-Honorine, subordonnée au Commandement de la gendarmerie des voies navigables (CGVN), vérifie que les mesures de confinement soient bien respectées par la population.

Les experts en télécommunication de la gendarmerie en action !

Deux sites, Orange et SFR, hébergeant des relais RUBIS et INPT, supports indispensables pour assurer les communications des gendarmes sur le terrain, ont été dégradés par un incendie criminel à Mont Poupet (39), dans la nuit du 9 au 10 avril. Des techniciens du service central des réseaux et technologies avancées sont venus appuyer les SIC du groupement du Jura, pour rétablir les réseaux en un temps record.