Immersion

Protection de l’environnement et de la santé publique : un nouveau détachement de l’OCLAESP à La Réunion

Depuis le 1er septembre 2021, un détachement de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique s’est installé dans les locaux du commandement de la gendarmerie de La Réunion. Composée de six personnels de gendarmerie, cette nouvelle unité interministérielle œuvre pour la protection de l’environnement et lutte contre les atteintes à la santé publique. Des problématiques bien présentes sur leur zone de compétence.

Un Tour en caravane

Depuis 1995, la gendarmerie nationale participe à la caravane publicitaire du Tour de France, afin de valoriser son image auprès du public et de diffuser les consignes et les bonnes pratiques en matière de sécurité, mais aussi cette année de santé publique. Reportage au cœur du dispositif.

Une Grande Boucle de sécurité

Avec plus de 3 000 kilomètres, 9 départs et 15 arrivées en zone gendarmerie, le Tour de France sollicite pleinement cette année son partenaire historique, dont le dispositif de sécurisation a encore été renforcé. Reportage en Charente-Maritime, entre deux îles.

ViGie en sentinelle dans le Maine-et-Loire

Initiée par le Groupement de gendarmerie départementale (GGD) de Maine-et-Loire (49), l’application pour smartphone ViGie permet de diffuser des messages de prévention et des alertes géolocalisées sur des actes de délinquance, au profit des professionnels, des élus et des référents de la participation citoyenne. Reportage.

Comment les PSIG se préparent-ils à intervenir en forêt ?

Saint-Just, Cévennes, Hautes-Alpes, Dordogne... Depuis un an, les Pelotons de surveillance et d’intervention de gendarmerie sont de plus en plus amenés à intervenir en milieu rural. Ce changement d’environnement force ces unités à adapter leurs modes d’action. Une transformation qu’elles opèrent en partenariat avec l’armée de Terre. Dans la région des Pays de la Loire, c’est au 6e régiment du génie que revient cette tâche. Du 29 au 30 mars, 38 gendarmes issus de quatre PSIG différents ont ainsi suivi une formation dédiée au combat en milieu ouvert.

Deux grandes écoles d’officiers plongées dans un exercice à taille réelle

Chaque année, les élèves de première année de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM) sont confrontés à un exercice sur le terrain. Le week-end du 1er au 3 avril, ils ont participé pour la première fois à un scénario digne d’un film d’action, faisant intervenir les élèves de deuxième année de l’École des officiers de la gendarmerie nationale (EOGN) et des élèves gendarmes de l’école de Dijon, avec la complicité de nombreuses unités d’Île-de-France.