Immersion

Immersion le temps d’une opération anti-cambriolage à la frontière franco-suisse

Située aux portes de Genève, la compagnie de gendarmerie de Saint-Julien-en-Genevois (74) est en proie aux cambriolages du fait de la richesse de son territoire et des nombreux axes qui la traversent. Des opérations y sont régulièrement organisées pour faire tomber les équipes de délinquants s’aventurant sur le secteur. Embarquement immédiat avec les patrouilles mobilisées ce soir-là !

Des chiens pour dépister le coronavirus ?

Et si les chiens avaient la capacité de détecter le coronavirus ? Depuis le 30 avril, une chienne issue du Groupe d’investigation cynophile (GIC) de la gendarmerie d’Ajaccio participe à une expérience inédite. Une expérimentation toujours en cours, dont les premiers résultats, nécessitant encore d'être confortés à plus grande échelle, sont toutefois jugés prometteurs.

OCLCH : des enquêteurs dédiés au combat contre la haine et l’intolérance

Combattant les pires atrocités, l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, les génocides et les crimes de guerre a été doté, le 1er août 2020, d’une nouvelle division chargée de lutter contre les crimes de haine. En l’absence d’un état précis de la menace nationale en matière de crime motivé par la haine, sa tâche s’annonce conséquente et ses missions multiples.

En ordre de bataille le long du Verdon

Dans l'un des endroits les plus touristiques de France, les gendarmes de la compagnie de Castellane et du poste provisoire de Sainte-Croix-du-Verdon luttent contre les infractions et les incivilités, avec l’aide des écogardes du parc naturel régional (PNR).

Derrière l’écran, des gendarmes engagés contre les violences sexuelles et sexistes

Inauguré en novembre 2018, le Portail de signalement des violences sexuelles et sexistes (PVSS) permet aux victimes et aux témoins de ce type d’infractions de contacter les forces de l’ordre, tous les jours, 24 heures/24, à travers un tchat dédié, disponible sur le site service-public.fr. Pour la gendarmerie, loin d’être des robots, ce sont les personnels de la brigade numérique qui prennent en compte ces fils de discussion. Ces opérateurs reviennent sur cette délicate mission.