Immersion

Les gendarmes de Coutances protègent l’ouest cotentinois

D’Agon-Coutainville, station balnéaire très fréquentée l’été, à Lessay, où se tient dès le début du mois de septembre une foire agricole millénaire, les gendarmes de la Compagnie de gendarmerie départementale de Coutances sont très sollicités pendant la période estivale, et peuvent compter sur le renfort de 16 réservistes. Reportage sur la « côte des havres ».

Le Mont-Saint-Michel et sa baie sous la surveillance des gendarmes

Avec un site touristique parmi les plus visités de France et des stations balnéaires qui voient leur population multipliée par dix, les militaires de la compagnie de gendarmerie départementale d’Avranches ne manquent pas de travail l’été. Ils peuvent compter sur les renforts de réservistes et d’un poste à cheval, dans le cadre du Dispositif estival de protection des populations (DEPP).

Sauvetage et assistance : l’été mouvementé de la gendarmerie maritime en méditerranée

À l’image de l’été 2020, la première partie de la saison estivale 2021 a été marquée par une hausse conséquente du nombre d’opérations de sauvetage et d’assistance aux usagers de la mer. Des opérations dans lesquelles les militaires du groupement de gendarmerie maritime de la Méditerranée sont forcément impliqués, en plus de tout le reste… Reportage.

Landes : un DEPP d’ampleur pour faire face à l’afflux de touristes

Sixième département le plus touristique de France, les Landes voient passer chaque année leur population de 407 000 habitants à plus de deux millions. Pour faire face à cet afflux massif de vacanciers, tous les étés, le groupement de gendarmerie met en place un Dispositif estival de protection des populations (DEPP), sur lequel plus de 200 gendarmes réservistes, mobiles et départementaux sont engagés.

Charente-Maritime : DEPP et DGE de concert sur la Presqu’île d’Arvert

Mis en place sur le groupement de Charente-Maritime en avril dernier, le Dispositif de gestion des événements (DGE) est expérimenté pour la première fois cet été dans le cadre du Dispositif estival de protection des populations (DEPP), pour lequel la brigade territoriale autonome de La Tremblade voit ses effectifs renforcés par une trentaine de gendarmes départementaux, mobiles et réservistes. Leur action est complétée par les militaires du PSIG Sabre de Rochefort.

Charente-Maritime : pour une meilleure cohabitation sur les routes des vacances

Veiller à la fluidité des axes et à la bonne cohabitation des différents usagers de la route sont deux des grandes missions des militaires de la brigade motorisée de Marennes-Hiers-Brouage. Si les gendarmes sont particulièrement attentifs aux conduites addictives et à la vitesse, ils sont également vigilants à l’égard des deux-roues, motorisés ou non, ainsi que des nouveaux modes de déplacement personnels.

Île de Ré : conjugaison des forces et des modes d'action pour un été en toute sérénité

Bien que n’étant pas touchée par des problématiques marquées de délinquance, l’île de Ré doit tout de même faire face, avec l’affluence estivale, à une augmentation de certains troubles et incivilités. Pour assurer une présence continue en tout point de son territoire et veiller à la sécurité des quelque 120 000 habitants, locaux et de passage, la brigade territoriale autonome de Saint-Martin-de-Ré bénéficie notamment d’un renfort de gendarmes départementaux, mobiles et réservistes, ainsi que de quatre personnels de l’Unité opérationnelle franco-allemande et d’une policière allemande en détachement individuel.